Régionale 1 - Sainte-Bazeille, la réussite est une croyance

  • Le collectif bazeillais est à pied d’œuvre sur le chemin de la reconquête souhaitée par l’ensemble du RCB. Le collectif bazeillais est à pied d’œuvre sur le chemin de la reconquête souhaitée par l’ensemble du RCB.
    Le collectif bazeillais est à pied d’œuvre sur le chemin de la reconquête souhaitée par l’ensemble du RCB. Photo DR
Publié le

La RCB aura mis du temps à revenir en élite territoriale. Une base de lancement pour retrouver sa place ?

Est-ce le rêve de tout enfant de l’école de rugby de devenir un jour le président de son club ? Il est permis d’en douter. Laurent Guennec, lui, l’a fait. « Ici tout le monde m’a connu tout petit, aujourd’hui et depuis cinq ans ils me voient en président. » Une belle histoire, mais le leader devait supporter seul la charge de plus en plus lourde, alors il sera désormais épaulé par Loïc Gajac avec lequel il a joué.

Les deux coéquipiers n’ont pas l’intention de reculer devant le chantier qui se dresse : « Nous voulons revenir en Fédérale 3 et nous installer comme une place forte. Nous sommes très dépendants de notre voisin marmandais et l’USM est sur une très bonne dynamique qui revitalise le rugby dans le secteur. »

Laurent Guennec considère que le RCB s’est donné les chances de réussir en recrutant les coachs Laurent Lacrotte lequel s’offre un nouveau challenge qui a ranimé la flamme qui brûlait en lui, et Alexandre Speziali. « Je crois à la réussite, jure le président. Le fait de repartir sur de nouvelles bases booste le club et ses bénévoles. Tout le monde y croit. L’assise financière est bonne grâce notamment à notre commission sponsoring et nous possédons des chevilles ouvrières importantes. »

Une équipe d’anciens

Lucides, les Bazeillais voient dans l’entente minimes, cadets, juniors et féminines avec Marmande une force. Cette coopération permet le fonctionnement d’un pôle jeunes productif censé provoquer l’adhésion de quelques « Espoirs » marmandais, mais aussi l’implantation d’éléments des deux entités sur le territoire. Aux portes de Marmande et à proximité d’Agen et de Bordeaux il ne s’agit pas d’un détail. Le développement souhaité par l’équipage Guennec et Gajac est à ce prix.

Les présidents travaillent également au projet de création d’une équipe d’anciens. Le but : « Ils pourraient s’investir de temps en temps pour soulager les bénévoles et créer une dynamique positive. » Des cadres on quitté le RCB et les dirigeants ont recruté en expliquant aux jeunes recrues qu’ils voulaient rebâtir. Le jeu qui sera proposé au collectif se veut attractif, pas d’hyper puissance et donc un rugby de volume, de ballon qui se déplace. Un programme alléchant.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gérard PIFFETEAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?