Choc de champions pour débuter

  • Montpelliérains et Rochelais, respectivement vainqueurs du Top 14 et de la Champions Cup, se préparent à un affrontement musclé en ouverture du championnat.
    Montpelliérains et Rochelais, respectivement vainqueurs du Top 14 et de la Champions Cup, se préparent à un affrontement musclé en ouverture du championnat. Icon Sport
Publié le

La Rochelle, champion d’Europe en titre, et Montpellier, champion de France, s’affronteront dès la première journée du Top 14 samedi prochain.

Le champion d’Europe qui reçoit le champion de France en ouverture de championnat, qui dit mieux ? Personne pardi, tant l’affiche est explosive. Ne la manquez pas : elle est prévue pour le samedi 4 septembre prochain, à 21 h 05, soit en « prime time » sur Canal +. La Rochelle - Montpellier, ou le choc des nouveaux cadors du Top 14. Des clubs ambitieux qui, à force de travail, de patience et d’apprentissage, ont fini par goûter à l’ivresse des titres. Les Rochelais ont livré un match titanesque en finale de Champions Cup et ont écœuré les Irlandais du Leinster, qui connaissent pourtant mieux que personne cette compétition (quatre titres). Les Montpelliérains, eux, ont réussi le tour de force de passer de la course au maintien à celle au titre en un an. En tout cas, les protagonistes sont déjà conscients de l’importance de ce premier rendez-vous : « On veut tout le monde sur le pont pour aller à la Rochelle, le champion d’Europe », prévenait il y a quelques semaines l’entraîneur-principal Olivier Azam. Même écho du côté de son alter ego pour les trois-quarts, Jean-Baptiste Elissalde : « Le début de championnat, ça va piquer… Et il est possible qu’on fasse comme La Rochelle l’année dernière qui a eu du mal après deux finales. J’espère aussi qu’on jouera aussi un peu mieux la coupe d’Europe, parce que nous avons eu des résultats en dents de scie. » En clair, les Montpelliérains veulent ce que les Rochelais ont obtenu la saison dernière : la Coupe d’Europe.

Et inversement : cette fois, on imagine que les Maritimes vont vouloir ramener le Brennus sur le Vieux-Port. Sur le plan des dynamiques respectives des deux équipes, on peut rappeler que les Rochelais ont perdu leur seul match de préparation contre le Stade français, au terme d’une rencontre qui ne restera pas dans les annales (5-7). Le MHR, lui, a concédé une courte défaite (21-17) contre Lyon, à Bastia, en procédant à une large revue d’effectif en deuxième mi-temps.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?