Un « Boxing Day » en trois actes

  • Initialement prévue intégralement le 24 décembre, la 13e journée pourrait finalement se disputer du jeudi 22 au samedi 24 décembre.
    Initialement prévue intégralement le 24 décembre, la 13e journée pourrait finalement se disputer du jeudi 22 au samedi 24 décembre. Icon Sport
Publié le

C’est un rendez-vous devenu incontournable du Top 14 depuis 2009 et son instauration. Le Boxing Day est un événement attendu et cette saison la Ligue nationale de rugby a eu l’heureuse idée d’y placer la journée des derbys.

Pour les dirigeants de la LNR, l’intérêt est double. D’abord, renforcer la popularité qui grandit chaque année un peu plus autour du Boxing Day. Ensuite, éviter toute protestation de la part des joueurs. Souvenez-vous. En 2016, la LNR et son diffuseur historique Canal + tenaient absolument à faire jouer les rencontres le 24 décembre. Les joueurs, par l’intermédiaire de Provale, avaient alors menacé de faire grève, ne souhaitant pas être privés du réveillon de Noël en famille. Ils avaient obtenu gain de cause. Cette année, cette 13e journée du Top 14 est pour l’heure programmée intégralement le 24 décembre. Toutefois, en prenant soin d’organiser la journée des derbys à cette date, les équipes joueront dans « un périmètre raisonnable » dixit un membre du comité directeur de l’institution. Ensuite, il semble bien que toutes les rencontres ne seront pas disputées le samedi 24 décembre. Selon nos informations, Seuls deux matchs (probablement les deux rencontres opposant les clubs les plus proches) se joueront effectivement à cette date. Les autres ? La première se jouerait le jeudi 22 décembre dans une case laissée libre par la Pro D2, faisant relâche durant la trêve des confiseurs, les quatre autres le vendredi soir. Un programme qui pourrait contenter l’ensemble des acteurs.


Pour la Ligue et Canal +, l’enjeu est important. Ces dernières saisons, les affluences et les audiences n’ont pas cessé de croître. Certes, l’an passé, la fête avait été gâchée en raison du report de quatre rencontres sur sept lors de la 13e journée pour cause de Covid. Mais 280 000 spectateurs avaient été recensés selon la LNR en 2019 sur ces oppositions du Boxing Day, soit une augmentation de 30 % par rapport à la saison précédente.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?