Top 14 - Loïc Godener (Clermont), le plaisir retrouvé

  • Arrivé sur la pointe des pieds, Loïc Godener veut se relancer. le numéro 8 change d’air et doit s’imposer à l’ASM.
    Arrivé sur la pointe des pieds, Loïc Godener veut se relancer. le numéro 8 change d’air et doit s’imposer à l’ASM. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Loïc Godener - troisième ligne de Clermont - Arrivé sur la pointe des pieds, Loïc Godener veut se relancer. le numéro 8 change d’air et doit s’imposer à l’ASM.

« J’ai pris plus de plaisir en deux matchs amicaux avec Clermont qu’en trois ans au Stade français. » Loïc Godener semble revivre en Auvergne. Après quarante-huit matchs sous le maillot rose, l’ancien grenoblois est à nouveau épanoui. Si le natif de Nanterre a réalisé son rêve en jouant pour le Stade français, son départ pour l’ASM est arrivé au bon moment. « C’est frustrant car je n’ai pas beaucoup joué, j’ai eu plusieurs blessures, mais j’ai pu côtoyer de grands joueurs comme Gaël Fickou, Jonathan Danty ou Ngani Laumape. Même si ça a été difficile mentalement, j’ai quand même passé un cap. Mais aujourd’hui je me sens mieux dans le plan de jeu proposé par Clermont », confie le troisième ligne. En jaune et bleu, Loïc Godener sera amené à beaucoup plus porter le ballon et a davantage utiliser ses qualités de gratteur. Le numéro 8 au bandeau a débuté les deux matchs amicaux clermontois, avec un essai contre Toulon.

« Une préparation dure »

L’ancien parisien s’est également signalé dans ses prises de paroles où il n’a pas hésité à conseiller les jeunes pousses du pack auvergnat. Avant de retrouver ses anciens coéquipiers à Jean-Bouin, Loïc Godener aura sans doute hâte de lâcher les chevaux. Présent depuis le premier jour de la reprise sous le maillot jaune et bleu, le néo-clermontois termine une préparation aussi intense que bénéfique. « C’est l’une des préparations les plus dures que je n’ai jamais eues. Le staff nous a toujours mis dans des positions inconfortables, que ce soit en se levant à six heures et demie ou en montant des cols à vélo. Mais le groupe n’a jamais lâché et c’est vraiment porteur d’espoirs pour la suite », ambitionne le numéro 8 au milieu d’une concurrence nouvelle entre Fritz Lee et Jacobus Van Tonder. Le premier est en phase de reprise après une tournée avec les Samoa et le second s’est blessé après le premier match amical. Loïc Godener devrait donc porter le numéro 8 dans la capitale pour un match déjà crucial. Après une défaite frustrante face à l’UBB, les Auvergnats ont prévu d’appuyer là où ça fait mal : devant. « On sait que Paris s’appuiera sur ses avants. Il faudra qu’on concrétise nos mauls sur la moindre occasion, ce qu’on a pas su faire la semaine dernière , anticipe Godener, soucieux de retrouver la vie en rose sous la tunique jaune et bleue.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément LABONNE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?