Top 14 - Pau avec le stress et l’excitation de la rentrée

  • Luke Whitelock (Pau) Luke Whitelock (Pau)
    Luke Whitelock (Pau) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après une saison pleine de promesses, la section débute ce nouvel exercice par un match au Hameau où il sera important de bien commencer.

Au terme d’une saison intéressante, riche en promesses, la Section paloise avait malheureusement terminé ce marathon avec un réservoir à sec, enchaînant quatre revers consécutifs dans la dernière ligne droite. Les vacances ont donc permis de régénérer les troupes pour attaquer cette nouvelle saison en nourissant les rêves les plus fous. Elle débute par la réception de Perpignan, un adversaire à priori à la portée des hommes de Sébastien Piqueronies même s’il est difficile de préjuger des forces en présence pour un match de reprise. « C’est la rentrée des classes avec aussi du stress, de l’envie et de l’excitation », résume le trois-quarts polyvalent Eliott Roudil, conscient qu’il est important de ne pas rater la première marche : « Nous avons validé des acquis au cours de la saison précédente et nous sommes bien conscients que nous devons remporter une victoire pour notre première au Hameau, même si on le dit avec beaucoup d’humilité. C’est très important de montrer une belle image dès les premiers matchs. »

La Section se présente sur la ligne de départ avec moins d’interrogations que la saison dernière où elle débutait une nouvelle aventure. Elle mise sur la continuité pour être rapidement performante en Top 14. C’est d’autant plus le cas au niveau de la ligne d’attaque qui n’a connu que des toutes petites retouches au niveau de l’effectif. « Nous avons créé des automatismes, on se connaît bien maintenant au niveau de la ligne d’attaque avec quelques nouveaux qui apportent de la fraîcheur », poursuit Eliott Roudil qui s’impose maintenant comme un des cadres, responsabilisé par le staff dans deux groupes de réflexion sur l’ADN et la défense de l’équipe : « Nous sommes beaucoup de joueurs à avoir des responsabilités. Ça fait toujours plaisir même si ce n’est pas une fin en soi. Sébastien a envie que les joueurs s’approprient pleinement le projet, le cadre et l’ADN de l’équipe. Ça appartient aussi aux joueurs et je trouve ça très bien. Je ne sais pas si je suis un cadre mais j’ai envie de prendre de la place dans cet effectif. J’ai l’impression que je suis à la Section depuis bien très longtemps alors que ce n’est que ma troisième année. »

L’ancien trois-quarts centre de La Rochelle devrait débuter cette nouvelle saison à l’aile, un poste où il a « maintenant des repères, même si j’avais moins bien vécu ce replacement plus jeune car je n’y avais jamais joué. Maintenant, le plus important est d’être sur le terrain. » En espérant que les repères communs acquis la saison dernière permettent de trouver une plus grande efficacité : « Nous avons connu beaucoup de déchets dans la zone de marque, avec trop de ballons tombés ou en voulant faire la passe de trop. Nous en sommes conscients et c’est vrai que c’est un challenge de marquer plus que nos avants. » Début de réponse dès ce samedi au Hameau.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?