Australie - Afrique du Sud : Nienaber envoie un message

  • Après son match compliqué la semaine dernière, Faf de Klerk est exclu de la feuille de match pour la belle face aux Wallabies. Photo Icon Sport
    Après son match compliqué la semaine dernière, Faf de Klerk est exclu de la feuille de match pour la belle face aux Wallabies. Photo Icon Sport
Publié le

Le sélectionneur des springboks a procédé à neuf changements.

La défaite d’Adelaïde a laissé des traces. Jacques Nienaber a procédé neuf changements chez les champions du monde qui vont retrouver l’Australie pour la deuxième fois consécutive, à Sydney, cette fois. Le contraste est total avec les Wallabies qui gardent eux, la même équipe. Il y aura même un débutant complet, Canan Moodie, un ailier des Bulls.

Si quatre de ces changements sont imposés par des blessures, la physionomie du dernier revers a laissé des traces. On rappelle que les Springboks étaient menés 25 à 3 à quatre minutes de la fin. Handre Pollard et Lukhanyo Am ont été renvoyés dans leur club vu la gravité de leurs blessures à un genou. En ce qui concerne le trois-quarts centre Am, il s’agit d’un vrai coup dur tant il s’est montré tranchant depuis le début de la saison internationale. Elton Jantjes (main) et Pieter-Steph Toit (genou) restent dans le groupe dans l’espoir d’un retour rapide pour affronter l’Argentine.

De Klerk hors des 23

Avec la perte des deux ouvreurs, c’est Damian Willemse qui prend le maillot floqué du numéro 10, où il sera associé à Jaden Hendrikse. On a compris que Faf de Klerk faisait les frais d’une piètre prestation à Adelaide, puisque le Montpélliérain Cobus Reinach prend place sur le banc.

Jacques Nienaber a fait un autre choix fort, puisqu’il fera débuter le pilier gauche Steven Kitshoff et le talonneur Malcolm Marx, eux qui appartiennent habituellement au "bomb squad" missionné pour enfoncer le clou en fin de partie. Il est évident que Nienaber veut que ses avants prennent le contrôle du match dès le début par leur puissance. On note que Duane Vermeulen se retrouve sur le banc. Ce n’est pas rien.

Évidemment, la blessure de l’ouvreur Hendré Pollard n’était pas prévue, mais l’ancien Montpélliérain désormais à Leicester a été particulièrement décevant. D’ailleurs la paire de demis porte une grosse responsabilité dans la pauvre performance des Boks de la semaine passée.

Sur le banc, Nienaber repasse à un 4-3 avec deux trois-quarts polyvalents (François Steyn et le futur Racingman Warrick Gelant). On peut s’étonner de la présence de François Steyn sur le banc car, à 34 ans, il n’incarne pas vraiment l’avenir et ne rend pas hommage à son passé. Son apport, la semaine passé fut limité. Son expérience est censée être un avantage en fin de match même si l’ancien Racingman semble vraiment très lourd balle en main.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?