L'opinion du Midol : Stade français-Clermont, le ton de la saison ?

  • L'opinion du Midol : Stade français-Clermont, le ton de la saison ?
    L'opinion du Midol : Stade français-Clermont, le ton de la saison ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Il paraît qu’une première victoire peut donner le ton d’une saison. C’est Gonzalo Quesada qui disait ça avant cette première journée face à l’ASM Clermont-Auvergne. Le technicien argentin sait sans doute de quoi il parle.

L’an passé, à la même époque, son équipe avait piteusement été battue par le voisin francilien, le Racing 92, sur sa pelouse. Un combo fatal : défaite, qui plus est à domicile, contre l’ennemi juré. Ou comment plomber une saison en une seule journée. Évidemment, on exagère. On caricature. Les Parisiens n’ont pas achevé leur parcours à la onzième place uniquement par la faute de ce revers. Toutefois, il avait donné un avant-goût de ce que seraient les mois suivants. Alors, faut-il tirer des conclusions diamétralement opposées après ce succès inaugural contre Clermont ? A tout dire, sur le plan du jeu, inutile de tomber dans la dithyrambe. Ce serait travestir une performance qui s’est révélée parfois poussive.

Paris s’est fait peur à l’heure de jeu. Après avoir compté douze points d’avance (18-6, 50e), Gabrillagues et ses partenaires se sont liquéfiés, ont commencé à lourdement subir en mêlée fermée, jusqu’à prendre deux essais coup sur coup et voir les Clermontois revenir à leur hauteur (18-18, 62e). Mais, s’il y a un point positif à retenir, c’est peut-être cette capacité des Soldats roses à ne pas craquer complètement. Au contraire. Les joueurs de Quesada ont affiché un bonne dose de caractère pour redresser la tête, bomber le torse pour regagner les collisions et rejouer dans l’avancée. Rien d’extraordinaire, nous direz-vous. Mais à la lueur de la saison dernière, parfois calamiteuse au niveau de l’état d’esprit, ce n’est déjà pas si mal. Et c’est même porteur d’espoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?