Couilloud : «On a grandi par rapport à nos erreurs passées»

  • Baptiste Couilloud (demi de mêlée du Lou) : «On a grandi par rapport à nos erreurs passées»
    Baptiste Couilloud (demi de mêlée du Lou) : «On a grandi par rapport à nos erreurs passées» MIDI OLYMPIQUE - PATRICK DEREWIANY
Publié le

L'international, entré en cours de jeu, est satisfait de la belle copie rendue par les siens à Brive, samedi. Même s'il déplore les opportunités de bonus offensif non converties en fin de rencontre.

On a vu un maître de son jeu et même audacieux pour une reprise. Comment analysez-vous cette partie ?

Le staff a évolué cet été mais le fond de jeu est resté à peu près similaire à ce qu’il était l’année dernière. Le cœur des joueurs est identique aussi. Forcément, ça donne des bases solides pour entamer ce championnat. On a su mettre notre rugby offensif en place, ça nous permet de démarrer correctement la saison. On a envie de progresser par rapport à ce que l’on avait fait. On est en constante évolution.

N’avez-vous pas une pointe de regret quant à ce bonus que vous auriez pu décrocher sur la fin de match ?

Si, évidemment. Sur le terrain, c’est ce que l’on se disait. On a deux opportunités avec deux bonnes mêlées à jouer dans leur camp dans les cinq dernières minutes. Nous avions tous ça en tête d’aller chercher un point supplémentaire. Mais il faut rester humble et être conscient que ce n’est pas évident de venir gagner en Corrèze. On savait que ça allait être périlleux. L’essentiel est acquis. Il y a les quatre points même si l’on avait envie d’un peu plus.

Qu’avez-vous le plus apprécié de votre part lors de ses quatre-vingts minutes ?

On a su tenir le ballon et imposer notre rythme. Il y a un ou deux essais qui montrent que l’on est capable de produire du jeu et d’épuiser nos adversaires. Il y a des ajustements à faire mais on n’a pas trop surjoué, on a su alterner. Dans l’ensemble, on était en place. Nous n’avons pas trop donné le bâton pour se faire battre. Physiquement, nous avons été présents même s’il y a eu de la difficulté à tenir le rythme en fin de seconde période.

Même si vous avez été dominateurs dans presque tous les secteurs, vous avez longtemps laissé Brive espérer. Avez-vous craint un retournement de situation ?

On a rarement été en difficulté sur l’ensemble du match mais on a eu du mal à se mettre à l’abri d’un essai transformé, c’est vrai. C’est peut-être le point sur lequel il faut travailler mais globalement je nous ai trouvés assez sereins. On a su gérer correctement, tout de même. Le groupe a grandi par rapport à des erreurs que l’on a commises dans le passé. On aurait pu se rendre la vie encore plus facile mais on va dans le bon sens. La mission est accomplie. Nous avons été cohérents dans nos choix stratégiques et, à mes yeux, c’est le plus important.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?