Oscar de la semaine : la fusée Alldritt

  • Pour sa performance face à Montpellier, le troisième ligne maritime Grégory Alldritt gagne haut la main le titre d'Oscar de la semaine par la rédaction du Midi Olympique. 
    Pour sa performance face à Montpellier, le troisième ligne maritime Grégory Alldritt gagne haut la main le titre d'Oscar de la semaine par la rédaction du Midi Olympique.  Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour sa performance face à Montpellier, le troisième ligne maritime Grégory Alldritt remporte haut la main le titre d'Oscar de la semaine décerné par la rédaction du Midi Olympique. 

Décortiquer ses statistiques personnelles s’avérait déjà un exercice qui donne constamment le tournis. Mais là, que dire. Cap’tain Alldritt sort de cette première journée de Top 14 avec une activité offensive ahurissante. Jugez plutôt, en trois chiffres : 127 mètres parcourus, 4 plaquages cassés, un essai ou presque (finalement transformé en essai de pénalité) et surtout, surtout, 25 ballons joués à la main. Oui, 25 ! C’est tout simplement le double de sa moyenne de la saison passée, à chaque sortie en Top 14. Presque le double, aussi, de celle d’un certain Zach Mercer qui lui faisait face samedi soir à Deflandre. Le duel entre les deux meilleurs numéros 8 du championnat faisait saliver, sur le papier. Grégory Alldritt, lui, n’en avait que faire. « C’est la meilleure manière de passer à côté des matchs, qu’il disait jeudi. À la fin, on verra, ceux qui veulent comparer pourront comparer. » C’est chose faite. Même si l’Anglais a tenu son rang et livré une partie fort honorable, son « jumeau » Alldritt évolue déjà sur une autre planète, hors d’atteinte. Que confiait-il, également, avant le match, alors questionné sur la forte impression laissée en amical contre le Stade français, le 25 août ? « Je ne veux pas parler trop vite mais oui, je me sens bien. La présaison m’a fait du bien. L’an dernier, c’était spécial, très longue saison avant, beaucoup de déception, très courte préparation physique et immédiatement le retour du championnat donc l’envol avait été plus long. » Samedi, le décollage de la fusée Alldritt a déjà mis le feu au Top 14 ! 
 

Romain Asselin
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?