Nationale - Valence-Romans s'appuie sur ses cadres

  • Les Drômois ont fait le boulot sur la pelouse de Cognac-Saint-Jean-d'Angély.
    Les Drômois ont fait le boulot sur la pelouse de Cognac-Saint-Jean-d'Angély. Icon Sport
Publié le

Le club drômois a choisi la stabilité. Quelques cadres et la reconduction comme capitaine d’Alexis Armary sont les garants de cette continuité.

Hors question de revivre une préparation placée sous la contrainte de passer les étapes le plus rapidement possible, telle que l’ont vécu la saison dernière les Damiers. La stabilité, la continuité ont été le fil conducteur de l’inter-saison avec douze départs ou arrêts pour six recrues. La bonne préparation des Drômois n’est pas étrangère à ce choix, avec un succès face à Chambéry et une défaite d’un petit point contre Oyonnax (13-14). Johann Authier précise, « Nous avons laissé moins d’énergie que la saison dernière dans la gestion de la présaison. Nous avions moins besoin de trouver les automatismes, de rechercher la cohésion rapidement… »

La présence de cadres notamment au niveau du pack est une plus-value indéniable. Leur vécu, leur expérience pour aider l’équipe à retrouver l’échelon supérieur en font un atout majeur de cette stabilité. Le deuxième ligne Florian Goumat qui attaque sa dixième saison sous le maillot à damier et son alter ego Francis Uys (quatrième saison) en sont les fers de lance. Les deux piliers Kevin Goze, arrivés en 2016 et Sami Zouhair qui malgré son jeune âge s’est imposé à son poste (quatrième saison) avec 28 feuilles de matchs pour 21 titularisations lors du précédent exercice font aussi partie des cadres.

Alexis Armary, le guide

L’ex tarbais fait partie de ses cadres. Pour la troisième année consécutive il portera le brassard de capitaine. C’est une continuité voulue et assumé par le staff. « Alexis reste capitaine car il a l’étoffe pour cela », ajoute Johann Authier. Joueur aérien, son engagement son investissement dans le jeu en font un exemple pour ses coéquipiers. C’est avec humilité et détermination qu’il analyse la préparation des Damiers : « Je suis assez satisfait pour tout ce tout ce qui est de la cohésion. C’est plus simple, que la saison passée. Il y a eu moins de turn over. Les recrues se sont très bien intégrées… »

À l’instar de toutes les composantes du club son regard est tourné vers une accession en fin de saison. « On a manqué la marche la saison dernière, il ne faut pas que cela soit le cas à la fin de l’exercice ».
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?