"Restons positifs et connectés"

  • "Restons positifs et connectés" "Restons positifs et connectés"
    "Restons positifs et connectés"
Publié le

BILEL TAÏEB - Troisième ligne de Provence Rugby

Qu’est-ce qui a manqué, selon vous, à Provence Rugby lors de ses deux premiers matchs face à Agen et à Aurillac la semaine dernière ?

Il nous a manqué le fait de ne pas avoir réussi à concrétiser nos occasions. On a manqué de précision, de justesse, de patience aussi sans doute. Il nous faut prendre des points quand nous campons dans les zones de marque adverses. L’indiscipline, c’est vrai, est également un secteur à améliorer et on continue à bosser ce domaine-là aussi. C’est tout un ensemble, un juste équilibre à trouver et ensuite à maîtriser bien sûr mais, je le répète, il faut que nous arrivions à concrétiser nos temps forts, c’est clairement une priorité.

Ce mauvais départ met-il déjà en danger les ambitions du club aixois de jouer le top 6 ?

Non pas du tout, la saison est longue, très longue même, il reste vingt-huit rencontres ! Chaque année, nous voyons des équipes qui prennent un mauvais départ et qui, ensuite se reprennent pour finir en trombe. L’inverse peut exister aussi. Donc, il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives. On n’a disputé seulement deux matchs et rien n’est fait heureusement ! Nous sommes des compétiteurs avant tout et nous sommes forcément déçus de perdre mais il faut rebondir rapidement pour engranger de la confiance, pour ne pas gamberger et pour ne pas se mettre sous pression. On travaille collectivement et individuellement pour corriger, pour gommer nos lacunes de ce début de saison.

Justement, face à Colomiers, quelles sont les clés pour ramener un résultat positif et ainsi rebondir ?

Chaque équipe possède des points forts. On le sait très bien, Colomiers joue chaque année les phases finales donc, c’est une équipe complète et certifiée Pro D2, c’est une évidence ! Et, pour réussir un gros match face à cette formation, Il va falloir être présent dans tous les secteurs du jeu de la première à la quatre-vingtième minute, voire au-delà ! Il faudra être sérieux, rigoureux et au rendez-vous de la discipline, du combat. Il faudra également se serrer les coudes, ne rien lâcher, s’accrocher le plus longtemps possible au score pour les faire douter. Donnons le meilleur de nous-mêmes en affichant un état d’esprit irréprochable. Sortons "vidés" en ayant le sentiment d’avoir fait le meilleur match possible.

Vous serez capitaine ce soir à Colomiers. Quel va être votre discours d’avant-match pour motiver vos troupes ?

Je vais dire à mes coéquipiers que nous serons seuls contre une meute, contre tout le monde ! Faisons bien notre boulot, ce que nous savons faire et on fera les comptes à la fin. Restons positifs et connectés. Et surtout prenons du plaisir à jouer au rugby tous ensemble. Du plaisir à attaquer, du plaisir à défendre. Jouons l’un pour l’autre et dans ces conditions-là, les résultats positifs suivront. Après tout ceci doit se faire, je le redis avec un état d’esprit irréprochable. Tout part de nous, on a les cartes en main pour réaliser une très bonne prestation collective. Relevons la tête et avançons tous ensemble !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?