Montpellier : Garbisi à la sauce "Carbo"

  • Philippe Saint-André semble avoir trouvé la bonne formule au sein de l’attaque montpelliéraine car l’association Carbonel-Garbisi fait déjà des étincelles. Photo Icon Sport
    Philippe Saint-André semble avoir trouvé la bonne formule au sein de l’attaque montpelliéraine car l’association Carbonel-Garbisi fait déjà des étincelles. Photo Icon Sport
Publié le

Pendant les quarante premières minutes, Montpellier a démontré tout son nouveau potentiel offensif porté par Louis Carbonel et Paolo Garbisi.

Le champion de France n’a pas manqué sa première à domicile, offrant un grand spectacle à ses supporters notamment pendant le premier acte. À la pause le MHR menait 29 à 7, porté par son duo de têtes pensantes avec la nouvelle association composée de la recrue Louis Carbonel et d’un héros de la dernière phase finale Paolo Garbisi. Les deux ouvreurs sont alignés côte à côte depuis le début de la saison, le deuxième ayant été décalé au poste de premier centre pour faire de la place au nouveau venu. Un choix assumé par le manager du MHR Philippe Saint-André : "Paolo est un très bon joueur, capable de jouer ouvreur comme tout le monde l’a vu la saison dernière mais il peut aussi évoluer en douze. Avec tout le staff sportif, nous pensons que jouer avec deux ouvreurs, d’autant plus avec un pied droit et un pied gauche sur le terrain, ça peut nous donner beaucoup plus d’opportunités offensives. On l’a vu en première mi-temps car nous avons été très difficiles à lire pour l’adversaire et donc nous avons été très dangereux." L’international italien, très bon face à l’Union Bordeaux-Bègles, avec notamment une magnifique percée sur un premier temps de jeu, est apparu à son aise dans ce nouveau rôle malgré un travail défensif plus intense. "Paolo a dit dans la presse qu’il n’aimait pas défendre, poursuit Saint-André, mais il faut regarder ses statistiques qui sont très bonnes. C’est un beau bébé de 92 kg quand même."

Effectivement, avec treize plaquages réussis, l’Italien a été le deuxième meilleur plaqueur du MHR, juste derrière Paul Willemse (14). Paolo Garbisi n’a donc pas tardé à trouver sa place dans cette nouvelle recette héraultaise à la sauce "Carbo".

Carbonel a déjà connu ça

L’ancien toulonnais est lui aussi très heureux de retrouver un nouveau dix à ses côtés, un système qu’il avait déjà connu avec l’équipe de France des moins de 20 ans quand il évoluait aux côtés de Romain Ntamack : "J’adore car les numéros dix connaissent parfaitement le plan de jeu, reconnaissait Louis Carbonel, On se sent très bien tous les deux, on alterne beaucoup car on communique bien. On s’est dit que le premier en place prenait la place pour fluidifier au maximum le jeu. Comme il est gaucher, c’est pratique sur les jeux au pied sur la partie droite du terrain et moi je m’occupe de la partie gauche. C’est plus dur à lire pour la couverture du terrain adverse." Après seulement deux matchs ensemble, Louis Carbonel, 23 ans, et Paolo Garbisi, 22 ans, ont déjà trouvé la bonne formule pour se partager les clés du camion, avec l’enthousiasme et l’insouciance de leur jeunesse, et faire avancer encore plus vite cette équipe montpelliéraine.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?