Fédérale 2 : Un bon premier signal pour Aramits-Asasp

  • Aramits-Asasp a réussi son entame de saison face à Soustons.
    Aramits-Asasp a réussi son entame de saison face à Soustons. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Au bénéfice d’une bonne défense et d’une maîtrise remarquable de son match, Aramits-Asasp a réussi sa première contre Soustons.

La pression de l’ouverture du championnat est enfin passée ! Les mois de préparation avant de reprendre, l’incertitude liée à l’attente avant ce premier match déterminant, de surcroît à domicile, ont accouché d’un bon résultat pour Aramits-Asasp. Et tout ce soulagement, Santiago Rodino a pu l’exprimer à l’issue de la rencontre : « Cela fait deux mois que l’on travaille ensemble, et c’est très intéressant car malgré le fait que ce soit fermé, le travail paye. On a essayé de se regrouper, de travailler notre mental. Pour que l’année à venir ne soit pas une petite année compliquée ». Et le mental, les gars de la vallée de Barétous en ont montré. Contre Soustons ce dimanche, ils sont parvenus à revenir systématiquement au score. Trois fois par le pied d’Adrien Arosteguy, qui répondait à Hugo Barada. Et même quand les Soustonnais inscrivaient le premier essai de leur saison par l’intermédiaire de Romain Plachot, les Béarnais ne laissaient pas la mi-temps les abattre.

Une défense très au point

Patiemment, ils s’en remettaient toujours au pied de leur ouvreur pour revenir à un point. Jusqu’à ce que le talonneur Romain Coste Sebiran aille à dames à l’heure de jeu. « On savait que Soustons avait l’ambition de monter. Pour nous, c’était simple : on voulait travailler sur la défense, rappelle l’Italo-Uruguayen, entraîneur des trois-quarts. Si on est fort et surtout en place défensivement, ça va très bien se passer. C’est ce qu’on s’est dit, on a travaillé là-dessus, et au pied ça a bien fonctionné ». Car le focus a été mis sur la défense, véritable fondement voulu par le staff des Béarnais.

La fin de match était relativement maîtrisée par les locaux, qui allaient pouvoir offrir un premier succès à leurs supporters. « Cela s’est très bien passé, se réjouit celui qui vient de quitter l’US Josbaig, qu’il a entraîné pendant cinq saisons après y avoir raccroché les crampons. Les joueurs ont affiché un super état d’esprit et les consignes ont été suivies au pied de la lettre. Nous sommes très contents ».

Cela lance parfaitement les affaires de l’Entente Aramits-Asasp, qui n’a pas tendance à montrer des ambitions démesurées, et ce malgré les trois promotions dans cette poule 6. « Le maintien est l’objectif du club pour le moment. On va essayer de l’obtenir le plus vite possible. On verra la suite, tempère Santiago Rodino. On savait que ce bloc serait compliqué, surtout à la maison. Layrac (prochain adversaire, N.D.L.R.) vient de gagner à Casteljaloux. On y va avec nos moyens, en essayant d’imposer notre jeu, notre plan défensif pour essayer de gratter quelque chose là-bas ».

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Quentin PUT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?