Mathieu Lorée (Nice) : « Soigner notre discipline ! »

  • Le demi de mêlée sélectionné par l'Algérie revient sur la trop grande indiscipline de son équipe niçoise.
    Le demi de mêlée sélectionné par l'Algérie revient sur la trop grande indiscipline de son équipe niçoise. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après cette défaite sur le fil, quel est votre premier sentiment ?
Je suis extrêmement déçu. Après, on le savait. La semaine dernière, nous avons perdu, entre autres, à cause de notre comportement et là encore, c’est notre indiscipline qui nous fait défaut. Nous passons cinquante minutes à quatorze et pour gagner des matchs comme celui-là, ça devient un peu compliqué. Il va falloir que l’on retrouve un gros mental. Songer à gommer notre indiscipline pour que l’on puisse enfin gagner un match.

Après Narbonne, le constat était pratiquement le même. Alors, comment expliquez le comportement des joueurs face à un problème déjà soulevé pendant les matchs de préparation ?
C’est un fait de jeu, c’est comme ça. Dix secondes avant, il y a un plaquage similaire sur Steffon Armitage et l’arbitre ne dit rien. C’est comme ça, c’est la vie. Baptiste Delage prend un carton rouge. Nous faisons l’effort jusqu’au bout et on perd à trois minutes de la fin sur une pénalité. Nous avons a fait les efforts nécessaires mais encore une fois, à quinze, on aurait pu aller chercher la victoire.

Vous êtes proche de l’action qui mène à l’expulsion. Trouvez-vous la sanction sévère ?
Non. Baptiste ne se baisse pas (Delage est entré à la 21e minute, en remplacement de Bureitakiyaca sur saignement, avant de sortir quatre minutes plus tard laissant ses coéquipiers à quatorze, N.D.L.R.). Le souci, c’est que peu de temps avant, comme je l’ai dit, il y a une faute équivalente et elle n’est pas sifflée.
Malgré cette infériorité numérique, l’équipe a bien défendu et a été rarement mise en danger…
Oui, justement, nous avons essayé de rester solides. Il a fallu se recentrer entre nous, sinon nous aurions craqué bien avant et le score aurait été plus lourd. C’est de bonne augure pour la suite. À Narbonne, nous avions un bon état d’esprit positif mais c’est encore cette indiscipline qui nous fait défaut. Sinon, nous sommes dans les clous, même si nous sommes toujours à la recherche de cette victoire qui va nous permettre ensuite d’enchaîner.

Vous avez pris la préparation estivale en cours de route. C’était votre premier match avec votre nouvelle équipe. Sur un plan personnel, comment cela s’est passé ?
Très bien. J’ai eu un très bon accueil. Je suis arrivé avec deux semaines de retard au niveau de la préparation mais ça ne m’a pas trop perturbé et j’ai essayé d’apporter ce que je pouvais. Maintenant, la Nationale est de plus en plus difficile et aucune équipe ne sera au dessus de l’autre. Il faut donc jouer chaque match avec beaucoup de respect et de discipline pour pouvoir gagner.

Justement, c’est Bourgoin qui se déplace aux Arboras, samedi…
Un gros morceau encore une fois. Si on ne soigne pas notre discipline, ce sera dur de pouvoir l’emporter.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Christophe Leclaire
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?