Régionale 2 : David Ellis, entraîneur 2.0

  • À la surprise générale, l’ancien responsable de la défense de l’équipe de France a accepté de superviser le projet de Saint-Rénan, en Régionale 2 de Bretagne. Photo DR
    À la surprise générale, l’ancien responsable de la défense de l’équipe de France a accepté de superviser le projet de Saint-Rénan, en Régionale 2 de Bretagne. Photo DR
Publié le

L’ancien responsable de la défense de l’équipe de France a répondu à une petite annonce pour superviser le travail des seniors du club de Saint-Renan. à distance, la majeure partie du temps.

Éric Renaud, le président de Saint-Rénan, n’a pas voulu y croire tant que David Ellis ne s’est pas connecté à lui pour leur première visioconférence. Il avait publié une petite annonce sur un réseau social pour remplacer son entraîneur principal, qui avait décidé depuis un an de ne pas poursuivre sa mission. Son équipe venait de descendre de Promotion Honneur dans la future Régionale 2. Il cherchait un bénévole, dans la mesure où les dirigeants de Saint-Rénan ont fait le choix de ne pas disposer de salariés. Quand il a reçu un message de l’ancien entraîneur de la défense du XV de France, accompagné de son CV long comme le bras : «j’ai cru à une blague, explique-t-il. Il a vraiment fallu que je le vois apparaître dans l’écran de mon ordinateur pour me persuader que c’était bien lui. Et pour nous, c’est une chance incroyable. Sur le plan médiatique, nous avons bénéficié d’un intérêt bien entendu. Et pour nos joueurs, c’est une grande chance de pouvoir bénéficier de la présence d’un homme avec une telle expérience.»

Superviser à distance

Il y a quinze jours, David Ellis a fait le voyage une première fois pour rejoindre club «le plus à l’ouest de la France». Il y est resté pendant cinq jours, et il y reviendra dans le courant du mois d’octobre. Entre ses venues lors desquelles il pilotera les entraînements, sa mission se concentrera sur l’analyse des matchs du week-end, et la supervision du contenu des entraînements, pour répondre aux besoins de l’équipe. Ils formeront une équipe de quatre avec les autres entraîneurs Jean-Louis Malric, David Leborgne, et Loïc Michel. «J’avais intégré le club de Sarlat de la même manière, en répondant à une petite annonce, comme je l’avais fait à Bergerac en 2012, explique David Ellis. Quand j’ai vu l’annonce de Saint-Rénan, j’ai regardé sur la carte de France et comme je ne connais pas cette région, cela m’a intéressé. Le club n’a pas de moyen, donc on s’est mis d’accord sur une façon de fonctionner à distance, en organisant mes venues de temps à autre. Je fais cela aussi avec quelques clubs amateurs en Angleterre. Quel que soit le niveau, je suis content, si le projet est bien. C’est un travail de base très différent de ce qui se fait en haut niveau. Je suis intéressé de partager mon temps pour donner un coup de main aux entraîneurs. J’aime partager mon expérience.»

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?