Des Aixois sous pression

  • Les Aixois de Johnny McPhillips vont devoir sortir le bleu de chauffe pour réaliser une bonne prestation face à Soyaux-Angoulême. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Les Aixois de Johnny McPhillips vont devoir sortir le bleu de chauffe pour réaliser une bonne prestation face à Soyaux-Angoulême. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Après trois revers consécutifs, les hommes de Mauricio Reggiardo doivent s’imposer ce soir face au promu charentais pour, enfin, lancer leur saison.

Avec trois défaites à son actif et seulement deux petits points engrangés, Provence Rugby est loin du compte en ce début de championnat. Indisciplinés (près d’une cinquantaine de pénalités concédées en trois matchs), en manque de cohésion et peu à l’aise en conquête, les partenaires de Bilel Taïeb sont attendus ce soir sur leur pré et vont devoir mettre le bleu de chauffe pour sortir une copie propre, constante et digne d’un potentiel candidat au top 6. Dans le contenu et sur la dernière prestation à Colomiers, les Aixois progressent mais pour l’heure, il manque encore ce petit brin de réussite, ces petits détails, cette précision qui font si souvent pencher la balance du bon côté. On l’a constaté à Colomiers où le XV aixois aurait dû ramener les quatre points de la victoire sans cette ultime pénalité encaissée à la sirène. Justement, une indiscipline pointée du doigt depuis l’entame de la saison et qui manifestement, continue largement à plomber les performances collectives de l’équipe.

Indiscipline et conquête à corriger

Il va falloir inverser rapidement cette tendance pour ne pas s’exposer encore à de cruelles désillusions tout en poursuivant les ajustements collectifs en conquête où, là aussi de nets progrès sont attendus. "Il y a le contenu, ce que nous proposons, et le résultat, souligne le manager général Mauricio Reggiardo. Sur le contenu, nous sommes en progrès et le groupe continue à bien bosser pour améliorer les domaines encore perfectibles. Par contre, en termes de résultat et sur le plan comptable, nous n’y sommes pas, c’est clair ! Et, à un moment donné, il faut gagner des matchs pour se mettre en confiance et valider tout le travail entrepris depuis des semaines. Oui, l’indiscipline est un problème mais nous avons aussi un souci en conquête, nous avons été sanctionnés dix fois en mêlée fermée à Colomiers et c’est beaucoup trop ! Nous sommes conscients que la victoire devient indispensable pour libérer un groupe qui a beaucoup envie de bien faire." Quelques changements ont été opérés dans le paquet d’avants pour cette réception de Soyaux-Angoulême mais la ligne des trois-quarts reste, elle, identique car, celle-ci, a montré de belles dispositions à Colomiers lorsqu’elle a disposé de bonnes munitions. Des Aixois clairement en quête d’un premier succès et déjà sous pression devant leur public. Une victoire libérerait certainement tout le monde et offrirait de la confiance à l’équipe. À l’inverse, une nouvelle défaite risquerait de très mal "passer" auprès des dirigeants.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?