Top 14 - Louis Le Brun (Castres) ouvre encore

  • Top 14 - Le demi d'ouverture Louis Le Brun (Castres) contre le Stade français
    Top 14 - Le demi d'ouverture Louis Le Brun (Castres) contre le Stade français Icon Sport - Laurent Frezouls
Publié le

Il est la bonne surprise du début de saison castrais et devrait enchaîner un troisième match contre Bordeaux-Bègles. Alors que le Castres olympique doit gérer l’absence de son ouvreur titulaire Benjamin Urdapilleta, retenu avec les Pumas pour disputer le Rugby Championship et les soucis musculaires de son deuxième ouvreur de métier, Ben Botica, c’est le jeune Louis Le Brun qui tient la baraque au poste depuis le début de l’exercice.

Le gamin de 20 ans, formé à Toulon, était déjà apparu en équipe fanion la saison dernière, notamment en Coupe d’Europe. Depuis le début de cet exercice, il a réussi un très bon examen de passage en se montrant particulièrement à son aise lors des deux premiers matchs à l’ouverture après avoir officié à l’arrière et au centre lors de ses dernières apparitions avec le CO. "J’ai pris de la confiance. Ça me fait du bien de jouer à ce poste d’ouvreur. Cela faisait presque deux ans que je n’avais pas joué à l’ouverture. J’avais effectué ma première titularisation avec le CO en 10 face à Newcastle (18 décembre 2020, N.D.L.R.) au stade Pierre-Fabre. C’était dur au début pour retrouver mes repères, mais l’équipe m’a fait confiance et tout s’est bien passé, donc je suis plutôt content."

Celui qui atterri au CO sous les conseils de son oncle Yann Delaigue n’en finit plus de progresser. Cet été, il fut même sélectionné pour partir au Japon dans le squad du XV de France. Et même s’il n’a pas connu sa première cape à cette occasion, le jeune ouvreur castrais ne se fixe aucune limite. Au bout de son rêve ? Une participation à la Coupe du monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?