L'Oscar de la semaine : Jack Maddocks, deux essais et un sauvetage

  • Jack Maddocks a été d'un apport vital au succès des Palois face à Toulouse.
    Jack Maddocks a été d'un apport vital au succès des Palois face à Toulouse. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Jack Maddocks n’a pas manqué ses retrouvailles avec le Hameau où il n’avait plus joué depuis le 30 octobre 2021. éloigné des terrains pendant dix mois avant de retrouver la compétition lors de la deuxième journée de ce Top 14 lors du déplacement à Clermont, l’ailier australien s’est offert un doublé une semaine plus tard face au Stade toulousain, se retrouvant à la conclusion de deux mouvements magnifiques, le premier sur un contre assassin et le deuxième sur un lancement limpide. « Il était une recrue la saison dernière, et je pense qu’il est, pour la deuxième fois, une recrue de la Section. Nous avons une grande confiance en Jack car, à chaque fois qu’il est sur le terrain, il est talentueux », analysait le manager de la Section paloise quelques jours avant ce grand rendez-vous face au Stade toulousain, conscient que le Wallaby a toutes les qualités pour devenir une redoutable arme offensive, lui qui affichait des statistiques hallucinantes en Super Rugby avec 28 essais inscrit en 56 titularisations. Et même s’il n’est finalement qu’au début de son aventure béarnaise, il a maintenant inscrit trois essais en six matchs de Top 14, poursuivant donc sur son ratio de 0,5 essai par match. Maddocks est donc un formidable finisseur. Il peut aussi être le sauveur de la patrie, réussissant une interception décisive alors que les Toulousains se présentaient en nombre aux abords des vingt-deux mètres palois pour un coup gagnant. Mais Maddocks était bel et bien leur bourreau.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?