Fédérale 3 - Blaye a une marge de progression

  • Les joueurs de Blaye sont ambitieux et veulent décrocher une qualification en phase finale.
    Les joueurs de Blaye sont ambitieux et veulent décrocher une qualification en phase finale. Photo DR
Publié le

Fédérale 3 - Après avoir recruté de façon ciblée, le Stade blayais repart pour une saison de Fédérale 3 avec une victoire mais beaucoup d’axes de travail.

Avant de commencer sa saison, le Stade blayais n’a pas oublié d’honorer ses anciens membres partis au cours de l’année passée. Les anciens présidents Eric Broquaire, Jean Chaboz et le bénévole Christian Jean, ont ainsi reçu un hommage vibrant en ouverture de la première assemblée générale de l’année. Une façon de ne pas oublier ceux qui ont fait le club avant de regarder vers l’avenir. L’avenir du club, d’ailleurs, est vivace, avec une école de rugby qui frôle les 150 enfants. Plus haut, chez les cadets et les juniors, les Blayais ont la chance d’être autonomes. Les deux catégories ont remporté chacune une victoire pour leur reprise. Tout comme les seniors.

La qualification en ligne de mire

Pour la première journée de Fédérale 3, qui plus est à domicile, les joueurs de la Haute-Gironde ont battu Pessac 32-22. Mais la manière laisse à désirer. "C’était bizarre, exprime l’entraîneur des avants Romain Boutevillain. En prenant un rouge à la 20e puis trois jaunes derrière, nous avons parfois joué à 12 contre 15. Sur l’ensemble de la rencontre, nous avons commis 23 pénalités. Gagner quand même, ça montre notre grosse solidarité. Mais contre une équipe un peu plus solide, ça ne passera pas." Cette grande indiscipline, elle pourrait être due à un excès d’engagement. "On a vu des séquences très intéressantes, on mène dès le coup d’envoi, poursuit Romain Boutevillain, qui partage la tâche avec Adrien Gaillard. On a parfois retrouvé ce qui était travaillé à l’entraînement. Mais on aurait aimé être plus constant. Cette de règle de plaquages bas nous fait encore défaut." L’état d’esprit et la bonne performance en conquête sont des bases sur lesquelles pourra bâtir le Stade blayais. Pour se lancer dans cette nouvelle saison de Fédérale 3, le club a enregistré une dizaine d’arrivées. "Jonathan Marchive Thibaud Lacoste et Benjamin Laplagne sont revenus au club, c’est une belle preuve d’amour pour leur pays et le club, raconte le coprésident Jean-Pierre Lézé. Et Antonio Paiva, le frère de Thierry, a quitté Léognan pour nous joindre. On fait très attention aux qualités humaines dans notre recrutement. Ces gars-là vont nous amener de la maturité et de l’expérience. On péchait parfois par jeunesse." "On est content des quelques recrues, elles ont apporté ce qu’on attendait d’elles", félicite Romain Boutevillain. Le prochain rendez-vous aura lieu à Léognan "qui a fait un bon résultat à l’extérieur en s’imposant chez le Stade bordelais", indique Romain Boutevillain. Mais si les Blayais veulent obtenir leur objectif de qualification, de bons résultats en déplacement s’imposent. "La poule est un peu plus homogène que l’an dernier", d’après Jean-Pierre Lézé. "L’investissement des gars lors de la préparation est un très bon signal", augure l’entraîneur.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Quentin PUT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?