Régionale 1 - Pôle Sologne, à trois pour être heureux

  • L’équipe de Pôle Sologne n’a pas manqué sa rentrée en Régionale 1. Elle regroupe les deux derniers finalistes du championnat honneur. Photo DR
    L’équipe de Pôle Sologne n’a pas manqué sa rentrée en Régionale 1. Elle regroupe les deux derniers finalistes du championnat honneur. Photo DR
Publié le

Régionale 1 - Après leur finale de Promotion Honneur, Salbris et Romorantin ont décidé de s'associer avec Lamothe-Beuvron en seniors. 

Le réflexe de survie en matière de formation du jeune joueur, qui consistait à regrouper des effectifs cadets ou juniors moribonds de plusieurs clubs pour en faire un collectif puissant, est passé dans la catégorie des seniors depuis un moment déjà. On ne compte plus les clubs qui par nécessité, décident de se mettre en entente pour présenter une équipe fanion commune. Le cas solognot, le dernier en date sur la Ligue Centre Val-de-Loire, est symptomatique. À l’intersaison, les clubs de Salbris, Romorantin, et Lamotte-Beuvront, décidaient de se regrouper sous l’entente «Pôle Sologne» pour se présenter ensemble en Régionale 1. Ils avaient déjà constitué des ententes chez les jeunes, ce qui a facilité l’accomplissement du projet.

Moins d’habitants, moins de joueurs

Ils ont signé un accord d’une année reconductible. Mais dans cette opération, si Lamotte-Beuvron qui connaissait des problèmes d’effectif avérés, semblait condamner à s’associer, les deux autres équipes de Salbris et Romorantin figuraient deux collectifs en pleine réussite sportive. Les deux équipes fanion des deux clubs venaient juste de s’affronter en finale du championnat de Promotion Honneur avant de convoler dans leur entente. Les joueurs sont devenus partenaires après avoir vécu entre eux une adversité ultime. «On se demandait d’ailleurs ce que leur regroupement allait donner. Mais ils ont adhéré à notre décision, explique Robert Béguin, le président de Salbris. En ce qui nous concerne, en termes d’effectif, nous aurions été trop justes pour aligner une réserve en Régionale 1. Seul Romorantin aurait pu aligner deux équipes sans s’associer. Mais la nécessité de cette association s’est imposée à tous. Avant, il y avait Matra Armement chez nous et Matra automobile à Romorantin. Maintenant, il n’y a plus grand-chose. Sans emploi, il y a moins d’habitants, et donc moins de joueurs. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de rameuter du monde chez nous.» Entraîné par Alain Tavard et Raphaël Jousset, le pôle Sologne ainsi créé, peut compter sur soixante-seize licenciés seniors. La première sortie de ce rassemblement a eu lieu le dimanche 18 septembre à Romorantin sur le stade Daniel-Herrero. Cinq cents spectateurs se sont massés pour assister à la première victoire remportée contre… le rassemblement du Perche (36-34).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?