L'Oscar de la semaine : Tristan Tedder danse sous la pluie

  • Tristan Tedder a réalisé un match plein face au RCT malgré des conditions dantesques .
    Tristan Tedder a réalisé un match plein face au RCT malgré des conditions dantesques . MIDI OLYMPIQUE - PATRICK DEREWIANY
Publié le

À quoi peut tenir un destin, une carrière ? Il y a quinze mois, Tristan Tedder, alors en fin de contrat avec Toulouse, était censé rejoindre l’Aviron bayonnais. La descente inattendue du club basque avait changé la trajectoire de l’ouvreur. L’Usap, fraîchement couronnée championne de Pro D2, avait saisi l’aubaine et l’avait convaincu de partir du côté de la Catalogne.

Un peu plus d’un an après, les dirigeants et entraîneurs sang et or s’en frottent encore les mains. L’an passé, le natif de Durban avait été la meilleure recrue perpignanaise et un des grands acteurs de son maintien : ses cinq essais et sa capacité à mener le jeu avaient été des plus précieux. Réputé pour sa qualité technique et pour son flair offensif, le Sud-Africain avait enfin trouvé le temps de jeu et la régularité qui lui manquaient pour s’affirmer comme un ouvreur d’élite.

Cette saison devait être celle de la confirmation pour lui. Auteur d’un essai qui aurait pu offrir la victoire à Pau, en ouverture du championnat, sans solution comme rarement face à Brive, en suivant, Tristan Tedder a rendu, samedi, une de ses meilleures copies sous le maillot sang et or. Et, chose notable, il a brillé sous la pluie, lui qui est plus réputé pour ses qualités d’attaquant que pour son profil de gestionnaire. Contre Toulon, il a presque tout réussi : dans la stratégie, il a été précis et efficace dans ses choix ; offensivement, il a su trouver de l’avancée (six défenseurs battus) et a été décisif sur l’essai en première main de Mathieu Acebes ; dans les tirs au but, son 5 sur 7 est à signaler, la plupart de ses tentatives ayant été excentrées et lointaines ; enfin, quand les Varois ont intensifié la pression à grands coups de chandelle, sur la fin, il a été rassurant.

A 26 ans, Tristan Tedder s’affirme clairement comme un numéro 10 de qualité au sein de l’élite. De son rendement cette saison dépendra encore en bonne partie le devenir de l’Usap.

 

Midi-Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?