L'opinion du Midol : Arno Botha n’a pas fini d’étonner

  • L'opinion du Midol : Arno Botha n’a pas fini d’étonner
    L'opinion du Midol : Arno Botha n’a pas fini d’étonner Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le troisième ligne sud-africain a une nouvelle fois marqué les esprits face au Stade français ce week-end. retour sur sa performance dans l'opinion du Midol. 

On aurait pu, bien sûr, s’enflammer une nouvelle fois sur le zébulon Davit Niniashvili, replacé faute de concurrents à son poste de prédilection de numéro 15 et auteur d’un joli doublé. Gloser sur la prestation sobre et efficace de Fletcher Smith, joker de Lima Sopoaga à l’ouverture, et déjà un bon cran de sa première sortie au Racing. Ou encore souligner cette inspiration divine de Baptiste « Couillu », dont l’initiative de jouer rapidement une pénalité à 14 contre 15 permit de sceller la victoire des siens à une minute de la sirène. Reste qu’au-delà de toutes ces individualités qui ont brillé à un instant ou l’autre de la partie, c’est un héros plus obscur que l’on préférera mettre en avant cette fois-ci. On parle évidemment d’Arno Botha qui, s’il ne creva pas l’écran comme à Brive en ouverture du championnat, a démontré une fois de plus qu’il faudrait compter sur lui comme un des cadres incontournables de l’écurie lyonnaise.

La preuve ? Elle est que l’absence du capitaine Jordan Taufua (cervicales) est pratiquement passée inaperçue, tant l’abattage du numéro huit sud-africain fut impressionnant. On parle ici de sa défense toujours rude sur l’homme, bien sûr, et de cette activité infatigable dans les rucks. Mais aussi d’une gestuelle balle en main qu’on ne lui soupçonnait pour tout dire pas en début de saison… Reste qu’il faut bien se rendre à l’évidence : entre le deux contre un d’un parfait classicisme joué à Brive pour Arnold et la merveille de offload délivrée à Niniashvili sur la première action du match, c’est aussi un sacré joueur de ballon qui est en train de s’installer au centre de la troisième ligne du Lou, que même un Jordan Taufua pourrait avoir du mal à déloger…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?