Opinion du Midol : Tom Staniforth, Ô mon capitaine !

  • En l’absence de Mathieu Babillot et Antoine Tichit, c’est à lui que Pierre-Henry Broncan a choisi de confier le capitanat.
    En l’absence de Mathieu Babillot et Antoine Tichit, c’est à lui que Pierre-Henry Broncan a choisi de confier le capitanat. Icon Sport - Icon Sport
  • Opinion du Midol : Tom Staniforth, Ô mon capitaine !
    Opinion du Midol : Tom Staniforth, Ô mon capitaine ! Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Tom Staniforth, le colossal deuxième ligne du CO, débarqué dans le Tarn à l’orée de la saison 2021-2022, n’en finit plus de prendre du galon dans le Tarn.

On savait déjà que l’Australien était devenu l’un des hommes de base du système de Pierre-Henry Broncan. Son temps de jeu et les déclarations élogieuses de son staff à son encontre parlent pour lui. Mais voilà que le deuxième ligne australien, meilleur plaqueur de la dernière édition du Top 14 avec 276 réalisations, a franchi un nouveau cap, samedi, en étant nommé pour la première fois capitaine de l’équipe. En l’absence de Mathieu Babillot et Antoine Tichit, c’est à lui que Pierre-Henry Broncan a choisi de confier le capitanat. Un geste fort envers un deuxième ligne, qui plus est étranger dans ce rôle où la communication est si importante : dans un rugby de plus en plus internationalisé, la présence d’un fort caractère anglophone est un plus apprécié dans l’équipe. « Il y a de plus en plus d’anglosaxons autour de l’équipe, explique le manager castrais Pierre-Henry Broncan. On traduit beaucoup de réunions et de séances d’entraînement en anglais. Tom est un bon relais pour nous dans ce secteur-là. Samedi, il aurait pu transmettre les consignes avec l’arbitre M. Cayre, qui est un arbitre international, s’il en avait eu besoin. » Au delà de ses compétences en langues étrangères, à Castres, on salue Tom Staniforth pour sa capacité d’intégration. Il est le plus Castrais des Australiens. « Tom est un titulaire à part entière, glissait Pierre-Henry Broncan. Il a pris une grande dimension et il apparaît logique à nos yeux de lui confier parfois le capitanat. C’est un mec apprécié de tout le groupe, qui fait des efforts pour parler français et se faire comprendre. Il est un moteur de l’équipe et s’est presque naturel pour nous d’en faire un de nos relais sur le terrain. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
David Bourniquel
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?