Premiership - Les Bears griffent de nouveau

  • L’ancien joueur d’Edimbourg, Magnus Bradbury, à gauche, est un des hommes en forme de Bristol en ce début de saison.
    L’ancien joueur d’Edimbourg, Magnus Bradbury, à gauche, est un des hommes en forme de Bristol en ce début de saison. Icon Sport - PA Images
Publié le

Après une saison dernière très compliquée, Bristol effectue un début d’exercice tonitruant. Face à Newcastle, les Bears peuvent signer leur quatrième victoire en autant de matchs.

Les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas pour Bristol. Et heureusement doivent penser les supporters des Bears. La saison dernière, nous avions laissé les protégés de Pat Lam enlisés dans le ventre mou de la Premiership. Un exercice complètement raté, terminé à la dixième place du classement avec un bilan de huit petites victoires pour seize défaites. Alors, comment vous dire que cette année, les Bears sont revenus avec un peu plus de mordant et ça se voit. Après trois journées de disputées, ce sont eux qui occupent la première place du classement, grâce à la différence de points par rapport à Exeter tandis que les Saracens et Sale n’ont joué que deux matchs et ne sont qu’à quatre unités. Bref, le principal point à retenir n’est pas celui-ci. Bristol est revenu sur le devant de la scène en championnat et c’est bien cela le plus important.

Genge et Bradbury, les nouveaux patrons

Mais du coup, qu’est-ce qui a changé en quelques mois pour que l’équipe retrouve sa folie d’antan ? Peu de choses à vrai dire, à quelques détails près. Comme il nous y avait habitués ces dernières intersaisons, le club du sud-ouest de l’Angleterre a vu arriver de grosses têtes d’affiche dans ses rangs. Deux noms ressortent assez facilement : Ellis Genge et Magnus Bradbury. Le pilier gauche et le troisième ligne centre réalisent un début de Premiership tout simplement exceptionnel. Le premier nommé a déjà inscrit trois essais en autant de sorties tandis que son nouveau coéquipier à lui franchi la ligne à deux reprises. Ajoutez à cela quelques patrons toujours là comme Callum Sheedy, Kyle Sinckler ou encore Charles Piutau et vous obtenez une formation qui peut viser très haut durant les prochains mois.

Autre point positif pour les Bears, le calendrier leur semble tout de même bénéfique en ce début d’exercice. Après ces trois premières victoires, ils se déplacent ce vendredi soir sur la pelouse de la lanterne rouge : Newcastle. Les Falcons n’ont toujours pas remporté la moindre rencontre et se sont inclinés il y a deux semaines face aux Warriors de Worcester dans le contexte que l’on connaît. Un déplacement abordable pour Bristol, avant de recevoir les Chiefs d’Exeter pour ce qui pourrait être l’énorme choc de la 5e journée de Premiership.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?