XV de France - Semaine décisive pour le staff des Bleus

  • En pleine préparation de la série de tests de novembre, Fabien Galthié et son staff vont cette semaine devoir se prononcer sur leur futur à moyen terme. Vont-ils poursuivre leur collaboration en Bleu ? Réponse imminente. 
    En pleine préparation de la série de tests de novembre, Fabien Galthié et son staff vont cette semaine devoir se prononcer sur leur futur à moyen terme. Vont-ils poursuivre leur collaboration en Bleu ? Réponse imminente.  Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

En pleine préparation de la série de tests de novembre, Fabien Galthié et son staff vont cette semaine devoir se prononcer sur leur futur à moyen terme. Vont-ils poursuivre leur collaboration en Bleu ? Réponse imminente. 

Pour le moment, il n’y a qu’un membre du staff qui a son avenir contractuel sécurisé : le sélectionneur Fabien Galthié. Et encore… si jamais le 13 décembre, le verdict obligeait le président de la FFR Bernard Laporte à quitter ses fonctions, selon des proches du sélectionneur, ce dernier s’interrogerait à poursuivre sa mission au-delà du Mondial. Laporte a choisi Galthié et leur destin, lié depuis plus de 20 ans, pourrait donc l’être à nouveau. D’autant plus que, si jamais Galthié se retrouvait « libre », le Japon est prêt à l’accueillir à bras ouverts. Pour le moment, ce n’est qu’une hypothèse. En attendant, Bernard Laporte, en fin de saison dernière, lui a offert, tel qu’il s’était engagé le lendemain du grand chelem des Bleus, sa prolongation de contrat. « Fabien va continuer sa mission au-delà de 2023. J’ai confiance en lui et en ce qu’il fait. Il va poursuivre avec nous », indiquait, dans ces colonnes, le patron fédéral. Mi-juillet, à l’issue de l’assemblée générale de la Fédération et au retour de Fabien Galthié de la tournée du Japon, les deux hommes ont acté la décision avec une promesse de Laporte à Galthié : « Si j’ai besoin de reconduire quelqu’un jusqu’en 2027, c’est lui. Le reste lui appartient, c’est lui qui décidera de qui continuera avec lui. ».

Mola et Mignoni sondés

Les vacances estivales passées, le sélectionneur Fabien Galthié a, de manière informelle, sondé son staff sur son envie de poursuivre l’aventure ou pas. Dans un premier temps, il avait envie de le faire avec les mêmes. Laurent Labit lui ayant fait part rapidement d’un futur en dehors de la sphère fédéral à l’issue du Mondial, Galthié a commencé à sonder certains techniciens estampillés trois-quarts lors de son passage dans les clubs. Ainsi, des discussions ont eu lieu notamment avec le Toulousain Ugo Mola (sous contrat longue durée avec les quintuples champions d’Europe) et d’autres plus soutenues avec celui qui vient de faire son retour au RCT, Pierre Mignoni (que Laporte rêve d’associer à Galthié depuis le début). Le dossier du remplacement de Laurent Labit, n’en est qu’à son début…

Chez les avants, William Servat et Karim Ghezal sont aux manettes. Le sélectionneur souhaitait poursuivre avec eux. Servat, dont le travail est loué et reconnu, devrait prolonger son bail avec la FFR rapidement. Galthié aimerait que la nouvelle signature intervienne avant le premier rassemblement des Bleus cet automne même si Servat est lié avec la FFR jusqu’en juin 2024. Karim Ghezal, va selon nos informations suivre Laurent Labit et conjuguer son futur au Stade français. Le directeur de la performance, Thibault Giroud, a opté depuis plusieurs semaines pour le Racing 92. L’entraîneur de la défense, l’Anglais Shauwn Edwards, devrait enfin conserver ses prérogatives quatre ans de plus.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre-Laurent GOU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?