Rugby à XIII - Les Tricolores en route pour l’Angleterre

  • Plusieurs joeueurs de France B ont marqué des points samedi contre l’Angeterre B. Laurent Frayssinous, sélectionneur du XIII de France puisera les joueurs les plus performants s’il devait déplorer des blessés lors de la préparation.
    Plusieurs joeueurs de France B ont marqué des points samedi contre l’Angeterre B. Laurent Frayssinous, sélectionneur du XIII de France puisera les joueurs les plus performants s’il devait déplorer des blessés lors de la préparation. Photo FFR XIII - Photo FFR XIII
Publié le

Ce lundi marque l’annonce officielle des vingt-quatre joueurs des seize nations qui seront représentées à la prochaine Coupe du monde organisée en Angleterre du 15 octobre au 19 novembre. L’équipe de France entamera sa préparation ce mardi.

La préparation officielle du XIII de France débute ce mardi à Bordeaux. Date du rassemblement des vingt-quatre Bleus par Laurent Frayssinous avant le départ ce vendredi pour le camp de base de Bolton. Les Français ont monté une première marche samedi à Mérignac. France B au milieu de laquelle on a retrouvé trois joueurs qui ont fait la Coupe du monde avec les Bleus (Le Cam, Stefani et Rougé) s’est inclinée 18 à 6 face à l’Angleterre B et ses dix-sept joueurs de Super League. Mathieu Cozza, capitaine et élu homme du match est passé devant, tout comme Tiaki Chan, Corentin Le Cam, Ugo Tison et Florien Vailhen. «Une très belle expérience, des jeunes appliqués et qui se sont fièrement présentés à ce rendez-vous. Il y a eu des choses intéressantes au niveau de la performance et de bons comportements sur et en dehors du terrain», s’est félicité Maxime Grésèque qui a dirigé sa sélection samedi.

Place aux "grands" maintenant et à la sélection de Laurent Frayssinous qui défiera le Tonga samedi prochain à Halifax. «Un match de préparation face à une nation du Pacifique pour nous rapprocher du jeu et de l’engagement qu’il y aura lors du dernier match de poule contre les Samoa», résume le sélectionneur, Laurent Frayssinous qui ajoute. «Nous puiserons à l’intérieur de France B et des joueurs les plus performants si nous devons déplorer des blessés lors de la préparation à Bordeaux ou pendant France-Tonga.»

Rappelons que l’équipe de France est dans le groupe A avec la Grèce, l’Angleterre et les Samoa avec son entrée dans la compétition le lundi 17 octobre à Doncaster face à la Grèce du joueur de South Sydney, Lachlan Ilias. Puis cinq jours plus tard à Bolton, Benjamin Garcia et les siens seront opposés au pays hôte de l’Angleterre avec ses trois joueurs des Dragons catalans (Sam Tomkins, Micky McIlorum et Mike McMeeken).

Objectif : quart de finale

«L’objectif est toujours le même, sortir des poules et faire un quart de finale, c’est-à-dire, gagner deux des trois matchs. Bien sûr que ça va être très compliqué étant donné cette poule très relevée avec deux favoris au titre avec nous. Mais depuis deux ans, nous avons organisé de nombreux stages de préparation, les signaux renvoyés sont bons, place à la préparation maintenant et à ces matchs en Angleterre où je sais que le public répondra présent», conclut le président de la FFR XIII, Luc Lacoste.

Enfin, le XIII de France sera également dirigé par Trent Robinson. L’Australien, entraîneur des Sydney Roosters en NRL depuis 2013 est le directeur du rugby de la sélection et travaille depuis plus d’un an sur les contenus de stage, d’entraînement et la philosophie de jeu à mettre en place. Les choses s’accélèrent à partir de ce mardi à Bordeaux pour le groupe France, septième au rang mondial et désireux de vivre comme en 2013, un quart de finale (défaite 34-6 contre l’Angleterre).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno ONTENIENTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?