Les Castrais pas revanchards

  • Après une belle fenêtre internationale vécue avec l’Argentine lors du Rugby Championship, Benjamin Urdapilleta sera de retour à l’ouverture du Castres olympique.
    Après une belle fenêtre internationale vécue avec l’Argentine lors du Rugby Championship, Benjamin Urdapilleta sera de retour à l’ouverture du Castres olympique. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Frustrés par leur prestation en demi-teinte à Perpignan, les Tarnais entendent bien réenclencher la marche avant contre Montpellier, en écartant toute idée de revanche après la finale perdue contre les cistes en juin dernier.

C’était il y a à peine plus de trois mois mais cela appartient déjà à une autre histoire. Car les joueurs et membres du staff du Castres olympique l’assurent : la dernière finale de Top 14 perdue contre Montpellier le 24 juin dernier est bien rangée au rang des souvenirs et n’est pas un levier de motivation pour préparer ce match de match de championnat comptant pour la cinquième journée de ce Top 14 millésime 2022-2023. "C’est une autre saison, un autre groupe, un autre chapitre, pose l’entraîneur des trois-quarts David Darricarrère. Il n’y a aucun sentiment de revanche vis-à-vis de Montpellier. Dans la vie il faut avancer et pour avancer il faut regarder devant."

Pour le CO, l’axe de travail principal pour ce match face au champion en titre sera de gagner en constance. Car le Castres olympique pêche un peu en ce moment dans sa capacité à produire un rugby linéaire durant les 80 minutes des rencontres. Preuve en fut faite la semaine dernière à Perpignan, où les Tarnais sont passés à travers de leur première mi-temps, accusant un débours de 14 points à la pause, débours qui s’est avéré insurmontable malgré une deuxième période beaucoup mieux maîtrisée (défaite 14-10). "Il faut impérativement gagner en régularité dans ce championnat. Tous les matchs sont âpres et difficiles. Il faut être plus constants, plus précis, plus disciplinés, avoir les exigences du très haut niveau durant toute la durée des matchs. C’est une remise en question perpétuelle. Évidemment que l’on a étudié en détail la première mi-temps de Perpignan qui n’était pas à la hauteur des attentes du groupe. On apprend tous les jours de nos erreurs."

La bonne nouvelle ? Elle est que les Tarnais pourront pour la première fois de la saison aligner leur ouvreur Benjamin Urdapilleta, qui devrait attaquer dans la peau d’un titulaire son premier match de Top 14 depuis la finale perdue face à ces mêmes Montpelliérains en juin dernier.

De même, ce match scellera aussi le retour à la compétition du troisième ligne Tyler Ardron, après quasiment neuf mois d’absence. Le numéro 8 canadien a été opéré au mois de mars dernier d’une rupture des ligaments croisés d’un genou et en a donc fini avec le chemin de croix des soins.

La réception de Montpellier doit aussi permettre au Castres olympique de poursuivre sa série d’invincibilité à domicile. En cas de succès face aux Héraultais, les Bleu et Blanc porteraient à 24 le nombre de matchs consécutifs sans défaites à Pierre-Fabre.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?