Provence : les Aixois au pied du mur

  • Ce n’est un secret pour personne : Provence Rugby a manqué son début de saison. Heureusement, le championnat est encore long et il est toujours temps de se ressaisir. Première étape face à Oyonnax ! Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Ce n’est un secret pour personne : Provence Rugby a manqué son début de saison. Heureusement, le championnat est encore long et il est toujours temps de se ressaisir. Première étape face à Oyonnax ! Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Après un premier bloc décevant, les Aixois entament le deuxième, ce soir contre Oyonnax, avec l’ambition d’être beaucoup plus agressifs sur le terrain et efficaces comptablement.

Avec seulement huit points à son compteur, le compte n’y est pas pour Provence Rugby ! Le constat est sans appel à l’issue d’un premier bloc décevant et médiocre qui place les hommes de Mauricio Reggiardo au moment de débuter un second bloc décisif pour se repositionner comme un candidat crédible et légitime au top 6. Rien n’a réellement bien fonctionné lors des cinq premières rencontres aixoises. La conquête n’a pas été à la hauteur et la discipline a joué un bien mauvais tour aux Noirs qui ont concédé, en moyenne, une quinzaine de pénalités par match, sur l’ensemble du bloc.

Une indiscipline qui, pourtant, essaie de se corriger avec l’apport du consultant XXL, l’arbitre international Tual Trainini. Et, qui pour l’heure, ne donne pas de résultat probant ! Alors, quand l’ogre oyonnaxien se présente ce soir sur le pré de Maurice-David, l’optimisme n’est pas forcément de rigueur car, emmenés par l’ancien coach aixois, Fabien Cibray, on imagine mal les hommes de l’Ain faire des cadeaux à leurs adversaires. Cela dit, les Aixois, dos au mur, ont souvent su retrouver et montrer des valeurs collectives fortes pour redresser la barre et reprendre un droit chemin plus conforme à leurs ambitions. Il leur faudra donc être exemplaire ce soir dans tous les secteurs pour rivaliser et s’imposer face à l’un des favoris pour la montée en Top 14.

Afficher un état d’esprit irréprochable

Autant dire que le défi s’annonce difficile dans un contexte particulier où les Aixois manquent forcément de confiance. "On a fait un constat lucide sur notre premier bloc, avance la manager général aixois Mauricio Reggiardo, il est décevant car loin de nos objectifs ! Pour remédier à cela, nous avons mis en place des points d’amélioration à travailler lors des entraînements et j’ai trouvé un groupe motivé et déterminé à inverser la tendance pour ce deuxième bloc de cinq matchs. Le groupe est conscient de ses difficultés, il est revanchard pour montrer réellement ce qu’il vaut sur le terrain. Maintenant, il faut gagner des matchs pour se remettre pleinement en confiance. Et, si on veut être au rendez-vous d’Oyonnax, il va falloir être présent dans l’intensité. Et, ce durant quatre-vingts minutes car cette équipe d’Oyo sait bien jouer pendant tout un match ! Mais, au-delà d’Oyo, c’est ce bloc qui va être costaud ! Ce sont cinq gros rendez-vous qui nous attendent. À nous de ne pas reculer et d’être agressifs. Cela commence ce soir contre Oyonnax !" Un groupe aixois dos mur, contraint de se remettre en question au moment d’aborder ce second bloc dense et compliqué avec deux réceptions (Oyo ce soir et Montauban le 28) pour trois déplacements (Grenoble, Nevers et Béziers). Pour ne pas plonger dans le doute, Provence Rugby serait bien inspiré de réaliser un exploit ce soir contre Oyonnax !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?