Pro D2 - À Béziers, Colomiers n’aura jamais abdiqué

  • Les Columérins de Romuald Seguy ont réussi l’exploit de vaincre les Biterrois dans leur antre.
    Les Columérins de Romuald Seguy ont réussi l’exploit de vaincre les Biterrois dans leur antre. Icon Sport - Alexandre Dimou
Publié le

Bousculés par leurs adversaires un long moment, les Haut-Garonnais auront trouvé les ressources pour rafler la mise dans le final avec une maîtrise de circonstance.

Il fallait atténuer la déception de la défaite enregistrée face à Vannes. Malgré un premier bloc assez réussi, le déplacement à Béziers s’inscrivait dans l’optique d’aller chercher des points. Julien Sarraute l’entraîneur principal n’en demandait pas tant, mais aura de quoi s’enthousiasmer sur d’autres aspects du jeu : "Sur l’abnégation et la résilience j’ai apprécié. On essaye de cultiver cet état d’esprit. La rencontre sur la production rugbystique est à améliorer. Mais petit à petit, on a senti qu’on avait cette possibilité. Béziers aurait pu très bien gagner aussi mais mes garçons ont affiché la sérénité dans les moments clés." Un constat avec le sourire mais aussi avec une perspective de marge de progression évidente, qui confère d’autres pistes pour tutoyer le meilleur, le technicien raconte : "C’est un combat permanent. Si on a tenté de mettre en place notre jeu, notre première période fut médiocre. Mais l’investissement global fut bon." Et décrocher la victoire à Béziers est considéré comme une performance de choix : "Gagner pour nous à Béziers, franchement c’est un exploit il faut le reconnaître. On va continuer de bosser pour gagner en qualité car on n’a pas le temps de profiter et que ce championnat punit à la moindre hésitation." Surtout après avoir été mené très longtemps dans ce duel, où si les locaux tiraient leur épingle du jeu sur les prémices, c’était sans compter sur l’activité globale notamment au sol, où les visiteurs furent récompensés de leurs initiatives.

Du caractère à revendre

Les acteurs finiront mâchés d’ailleurs où les collisions furent denses face à un adversaire réputé pour son jeu d’avant. Une forme de progrès à retenir pour les Columérins, afin d’étoffer la panoplie quand le top 6 demeure dans le collimateur. Un point de vue partagé par l’excellent Romuald Séguy, très à l’aise à l’ouverture au Stade Raoul-Barrière : "Malgré nos erreurs, on reste au coude-à-coude. On gagne ce match car on remporte davantage nos duels sur la durée. Venir ici n’est jamais une partie de plaisir, on connaissait le rugby qu’on allait affronter. Mais la confiance était toujours présente et on est allé chercher un beau résultat." Un succès qui précède une préparation à la hauteur : "C’est facile de parler après coup, mais on s’est dit les choses tranquillement. Quand tu avances dans ton rugby, tout est plus limpide." D’autant que l’ancien Carcassonnais a brillé dans l’animation ainsi que dans la concrétisation du travail de ses coéquipiers : "Cela faisait un moment que je n’avais pas joué. Le groupe a ce désir d’aller dans la même direction. Sur la dernière pénalité, je n’étais pas au mieux au niveau cardio mais j’avais les jambes et c’est tant mieux pour le club." Un atout supplémentaire pour une Colombe qui devra confirmer ce redressement face à Nevers et assurer une continuité.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Rémy RUGIERO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?