Top 14 - Clermont au révélateur sang et or

  • À Perpignan, Clermont doit se remettre la tête à l’endroit. Grâce au retour de ses cadres, l’ASM ambitionne une première victoire à l’extérieur.
    À Perpignan, Clermont doit se remettre la tête à l’endroit. Grâce au retour de ses cadres, l’ASM ambitionne une première victoire à l’extérieur. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À Perpignan, Clermont doit se remettre la tête à l’endroit. Grâce au retour de ses cadres, l’ASM ambitionne une première victoire à l’extérieur.

Après la tempête toulousaine, Clermont veut retrouver le soleil en Catalogne. Les Jaunards se déplacent à Perpignan avec le sombre souvenir de leur dernière venue à Aimé-Giral. En novembre 2021, les hommes de Jono Gibbes s’étaient sabordés à la dernière seconde après avoir mené toute la partie. Trois points laissés en route qui avaient coûté extrêmement cher en fin de saison. « On menait de dix points à la mi-temps et puis on a complètement déjoué et perdu le fil du match. Ce match comme d’autres perdus en fin de rencontre nous avait fait très mal. Donc aujourd’hui, on veut montrer qu’on a progressé et faire front dans l’ambiance hostile de Perpignan », se rappelle Xavier Sadourny. L’entraîneur de l’attaque clermontoise érige en priorité vitale la précision ballon en main. « Contre Toulouse, on a encaissé trois essais sur nos lancements, ce n’est pas possible à ce niveau-là. Que ce soit contre eux ou Perpignan qui possède de grosses individualités, nous devons encore monter d’un cran au niveau de la concentration. » D’autant que les Auvergnats n’ont plus le droit à l’erreur après avoir remanié la majorité de leur groupe à Ernest-Wallon. Face aux Sang et Or, l’ASM veut revenir aux bases.

Les cadres de retour

« Le déplacement en Catalogne n’est pas visé, mais c’est un match très important pour savoir si l’on a progressé ou non », exhorte Xavier Sadourny. Et la composition d’équipe sera ajustée en conséquence. Iturria, Bézy, Raka, Simone, Newsome… tous les cadres clermontois seront sur le pré d’Aimé-Giral après un week-end de repos. Une obligation pour remettre la machine en route et ne pas gâcher les belles promesses tenues à domicile. Car après la rencontre ratée au Stade français, un bon point ramené de Toulon et les cadeaux laissés à Toulouse, l’ASM ne compte qu’un point marqué à l’extérieur. Un bilan déjà trop maigre pour des Jaunards qui doivent passer le test d’une équipe catalane en quête de revanche. « L’Usap m’inspire beaucoup de crainte. Leur défaite à Paris est certainement la pire chose qui pouvait nous arriver. On sait qu’ils vont se resserrer autour de leurs valeurs surtout devant leur public. Au coup de sifflet final, on verra si l’on a vraiment évolué , conclut Xavier Sadourny, avant la chaude bataille annoncée en Catalogne.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément LABONNE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?