Marchant, le premier gros coup du Stade français ?

  • Marchant, le premier gros coup du Stade français ?
    Marchant, le premier gros coup du Stade français ? MB Media / Icon Sport - MB Media / Icon Sport
Publié le

Le club parisien espère finaliser prochainement la venue de l’Anglais. Ce serait une première signature majeure sur le marché des centres.

Ce mardi, nous vous révélions, sur rugbyrama.fr, les contacts avancés entre le Stade français et le centre international anglais Joe Marchant (26 ans, 12 sélections). Si l’affaire n’est pas encore conclue, l’optimisme serait de mise dans le camp parisien quant au dénouement de ce dossier, à un poste de recrutement jugé prioritaire. L’actuel joueur des Harlequins, engagé jusqu’en 30 juin 2023 avec la formation londonienne, aurait accueilli favorablement la proposition des dirigeants du Stade. À suivre, donc…

Si Joe Marchant venait à parapher son contrat, ce serait une recrue de très haut niveau pour le champion de France 2 015. L’international est à l’heure actuelle considéré comme le meilleur centre outre-Manche : aligné à cinq reprises lors du dernier Tournoi des 6 Nations, il compte 45 essais en 109 matchs de Premiership. Si la perspective de l’exil d’un international du XV de la Rose dans la force de l’âge a de quoi étonner, la réduction du salary cap en Angleterre incite actuellement de nombreux joueurs à envisager un départ.

Tuisova et Penaud, équations complexes

La signature de Joe Marchant, si elle se confirme, serait le premier gros coup sur le marché des centres en vue de la saison prochaine. La suite des manœuvres dépendra en bonne partie du devenir de deux centres-ailiers phares de l’élite, Damian Penaud (26 ans, 34 sélections) et Josua Tuisova (28 ans, 17 sélections). Les deux joueurs ne manquent évidemment pas de courtisans (à commencer par leur club actuel). Mais ces dossiers posent des équations complexes, financières mais aussi d’équilibre d’effectif. Evoquée à plusieurs reprises, la possible venue de Damian Penaud à Ernest-Wallon est ainsi soumise à l’épineuse question de l’enveloppe disponible, dans le respect de la masse salariale. Idem pour La Rochelle, notamment, qui étudie le CV des deux attaquants. Le Racing 92 est aussi sur les rangs pour le Fidjien tandis que l’UBB serait, d’après Sud Ouest, à l’offensive sur le cas Penaud.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?