Pro D2 - Soyaux-Angoulême fait le job à domicile

  • Pro D2 - Jacob Botica aura permis de creuser l'écart en faveur de Soyaux-Angoulême.
    Pro D2 - Jacob Botica aura permis de creuser l'écart en faveur de Soyaux-Angoulême. Icon Sport - Pierre Costabadie
Publié le

Face à la lanterne rouge Carcassonne, le promu angoumoisin a assuré l’essentiel en s’imposant sans trembler (18-6). Les Charentais ont dominé le second acte. Carcassonne repart bredouille de Charente.

À l’heure d’aborder une série de deux réceptions consécutives, Soyaux-Angoulême avançait avec un appétit d’ogre, l’envie de faire le plein pour prendre de l’air sur la zone de flottaison. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les Charentais ont réussi la première étape en disposant de Carcassonne (18-6). Pourtant, en première période les débats sont équilibrés. Sous une pluie diluvienne, les deux formations usent de chandelles et poussent l’adversaire à la faute. L’ouvreur carcassonnais Damien Anon est le premier à inscrire des points grâce à une pénalité (0-3, 7e) avant que Saubusse ne lui réponde dans la foulée (3-3, 10e). Au terme d’un premier acte terne, les deux formations se quittent dos à dos (3-3).

Au retour des vestiaires, Carcassonne débute par une belle séquence ballon en main, alors que la pluie a cessé. En manque d’ouverture dans les derniers mètres, Carcassonne tente un drop par l’intermédiaire de Anon qui ne trouve pas la cible (44e). Puis, petit à petit, Soyaux-Angoulême prend l’ascendant. Solides, rigoureux et dominateurs dans le combat, les Charentais montent en puissance. À la conclusion d’une bonne séquence, Saubusse en bout de ligne parvient à filer aplatir le premier essai du match (8-3, 47e). Dans la foulée, c’est grâce au pied de Mouchous, entré en jeu quelques instants plus tôt que Carcassonne parvient à recoller (8-6, 49e). Vainqueurs de deux de ses trois premières réceptions de la saison, les Charentais montent encore en puissance ; Carcassonne, déjà battu la semaine passée par Massy, l’autre promu tente, mais manque de justesse dans le cœur du jeu. Sur une pénalité de Botica, les Angoumoisins creusent à nouveau l’écart (11-6, 61e) mais restent malgré tout à la merci d’un essai Carcassonnais.

Des occasions pour prendre un bonus

Ce sont finalement les Charentais qui se facilitent la fin de rencontre. Soyaux-Angoulême multiplie les temps de jeu, progresse dans la largeur. Botica hérite du ballon plein axe et sert d’une passe au pied astucieuse, Laforgue, qui s’impose dans les airs en deux temps, avant de filer aplatir entre les poteaux, Botica transforme (18-6, 68e). Fort d’une confortable avance, le SA XV tente alors de prendre le bonus offensif, se crée quelques situations sans toutefois parvenir à réellement se montrer dangereux dans la zone de marque. Sur une dernière situation, Carcassonne s’offre un ballon de bonus défensif, mais manque de justesse dans les 40 mètres adverses. Soyaux-Angoulême assure l’essentiel, tandis que Carcassonne concède un quatrième revers de rang, n’avance pas comptablement et reste englué à la dernière place de Pro D2.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?