Top 14 - L'oscar de la semaine : Ethan Dumortier, un après-midi de rêve

  • Ethan Dumortier a été auteur d'un doublé ce samedi face à Montpellier
    Ethan Dumortier a été auteur d'un doublé ce samedi face à Montpellier Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Il n’est pas encore très connu du grand public, même s’il a été champion du monde des moins de 20 ans en 2019 (mais il était remplaçant en finale). Mais Ethan Dumortier, l’ailier de Lyon, a écrit samedi une belle page de son histoire personnelle.

Il fut l’un des hommes clé de la victoire du Lou à Montpellier, avec deux essais à son actif et un rôle déterminant sur le troisième, avec deux crochets plein de vigueurs qui ont permis à l’action de rebondir.
 
Ethan Dumortier est un pur produit de la formation lyonnaise. Il est de Saint-Savin (Isère) et est passé à Bourgoin-Jallieu avant de rejoindre Lyon en Crabos. Il a débuté en équipe première à 18 ans, en décembre 2019, en Coupe d’Europe. Il vit donc sa quatrième saison au plus haut niveau, avec vingt-quatre matchs au compteur en Top 14 pour dix-sept titularisations et six essais. Sur ce qu’on lui a vu faire samedi (et pas seulement sur les essais), il devrait vite faire gonfler ses statistiques.
 
Sur notre site Internet, rugbyrama.fr, il raconte les trois essais de l’intérieur. On vous recommande de visionner de nouveau celui que lui a offert Léo Berdeu après une course le long de la ligne. Le premier fut moins spectaculaire (petit coup de pied de Doussain dans l’en-but.) Il réagit aussi à sa production dans un secteur de jeu très important et souvent négligé, le jeu aérien, sous la pression des missiles adverses. « Pour moi, et pour le triangle arrière, c’est un point très important. On le travaille beaucoup, c’est un facteur d’avancée essentiel. Le fait d’être sous pression dans son camp et de l’inverser en gagnant dix à quinze mètres sans avoir fait grand-chose (façon de parler), sinon juste sauter sous un ballon, c’est souvent décisif. Pour les trois-quarts, c’est un bon symbole de combativité. » 
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?