Fédérale 3 - Cazères, un promu sur le podium

  • Cazères-Le Fousseret réussit un très bon de saison et pointe sur le podium de la poule 10 de Fédérale 3. Photo Valentine Chapuis
    Cazères-Le Fousseret réussit un très bon de saison et pointe sur le podium de la poule 10 de Fédérale 3. Photo Valentine Chapuis
Publié le

L’union Cazères-le Fousseret découvre ce niveau de compétition. Avant de recevoir Bénéjacq dimanche, les Commingeois occupent la troisième place.

Même si le précédent exercice n’a pas été couronné par un titre, 2022 restera à jamais une saison inoubliable pour la jeune entente de Cazères-le Fousseret. À la faveur de sa première place au classement de sa poule Honneur d’Occitanie, elle avait ainsi gagné le droit d’évoluer pour la toute première fois de sa courte histoire en Fédérale 3.

Après quatre rendez-vous, les premières copies sont dans l’ensemble très encourageantes d’autant qu’à l’intersaison, le recrutement n’a pas été pléthorique. Le groupe qui s’est engagé dans cette aventure de la Fédérale 3 est semblable à celui de la saison écoulée. Pour l’heure, supporters, dirigeants et encadrement apprécient cette entame de championnat ponctuée par trois victoires et une défaite. L’unique revers, il a été sans appel chez le leader de la poule, Gan (51-19). Cette sortie de route a été compensée par trois victoires dont deux à domicile aux dépens de Juillan (21-15), les Baronnies (32-18) et une flatteuse performance à Pouyastruc (19-18) lors de la précédente journée. Le promu occupe désormais la troisième place derrière Gan et Laruns. Une place qu’il n’a nulle envie de céder.

Le bémol : vingt blessés

Dans toute performance, il y a toujours, un bât qui blesse. Après quatre rencontres officielles, l’encadrement doit composer avec un total de vingt blessés. "L’état actuel des pelouses en est principalement la cause, précise le co-entraîneur, Christophe Séguéla. Lors des deux premières rencontres, nous avons comptabilisé six joueurs blessés dont quatre face à Juillan lors de la première journée. À Gan, nous sommes revenus avec deux blessés. Heureusement qu’il y a eu la trêve entre-temps, ce qui nous a permis de souffler. Pendant cette trêve, nous avons pu préparer dans de bonnes conditions la venue des Baronnies. Heureusement que nous avons la chance de disposer d’un effectif senior de soixante licenciés. Ces blessures ont également permis à des joueurs qui évoluent en équipe B de rejoindre l’équipe une. Ils nous ont agréablement surpris."

Sur le très court terme, le principal objectif est la mise en place et la réception d’un autre promu, Bénéjacq (un adversaire historique de Cazères dans les années 90), lanterne rouge au classement.

Dimanche en fin d’après-midi, Les hommes de Thierry Raufast et Christophe Séguéla ont la ferme intention de retourner aux vestiaires avec un quatrième succès dans leur besace.

Signe également que l’entente séduit, le trésorier enregistre une demande croissante des cartes d’abonnés. L’entente prouve ainsi que sa place est bel et bien en Fédérale 3.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?