Promotion - Exhibition sur la place Stanislas

  • Les licenciés de Meurthe-et-Moselle ont participé à une grande opération de séduction en marge du train de la Coupe du Monde Photo DR
    Les licenciés de Meurthe-et-Moselle ont participé à une grande opération de séduction en marge du train de la Coupe du Monde Photo DR
Publié le

Le comité départemental de la Meurthe-et-Moselle a profité du passage du train de la coupe du monde pour exposer le rugby. Un franc succès.

Dans son long parcours débuté à Lille au mois de juillet et qui s’achèvera à Paris le 10 novembre, le train promotionnel de la Coupe du monde a fait escale cette semaine à Nancy. Il est resté deux journées en gare, mardi et mercredi. Et ce passage a déclenché une petite opération de séduction organisée par les acteurs du rugby local. Rémi Laurent, le président du comité départemental de Meurthe-et-Moselle a décidé d’investir complètement la place Stanislas, "la plus belle place du monde", selon les Nancéens, pour donner à l’opération une autre visibilité. "Nous sommes toujours dans un désert de l’Ovalie, expliquait-il. Pour nous, le stade le plus proche pour assister à des matchs du Mondial, c’est Paris ou Lyon. Nous pensions donc que le train avec l’expo n’attirerait pas forcément le plus grand nombre de gens, ni ne les inciterait à franchir le pas vers notre sport. J’ai donc voulu montrer que dans nos contrées, on sait faire quelque chose de bien avec rien."

Un film promotionnel

Au mois de juin, il lançait donc une opération de la débrouille pour créer un village rugby juste en face de la gare de Nancy. De manière à faire le pont entre l’évènement planétaire et la possibilité de découvrir le rugby dans un club de l’Est de la France. Il a fait monter des grandes structures gonflables, prêtées par le comité des Vosges et la ligue du Grand-Est, de façon à délimiter une aire de jeu sur la place Simone-Veil. Et pendant deux jours, tous les ingrédients promotionnels possibles ont été sortis. Les licenciés des écoles de rugby de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, ceux de l’Usep, de l’Ugsel, les universitaires, et les féminines, ont pratiqué un rugby d’exhibition sous la conduite des CTC, des CTD, et des salariés club. Ils ont aussi développé une opération de Recycling Rugby (badges en ballons recyclés), des animations quiz, de la prévention routière avec ballons de rugby, et ils ont même offert cinq cents lots à gagner dans trois mille plaques de chocolat mises en vente. Quatre-vingt-seize billets de matchs étaient inclus dans ces lots. Ancien président de Lunéville, et responsable du rugby à V à la ligue du Grand-Est, l’ancien pilier Rémi Laurent s’est de nouveau distingué par cette opération de grande envergure, à laquelle il donnera un prolongement. "La Coupe du Monde a traversé les jardins éphémères de la place Stanislas pour arriver en grande pompe à l’Hôtel de Ville de Nancy, expliquait-il mercredi soir. Par mes relations, j’ai pu obtenir qu’un film promotionnel du rugby en Meurthe-et-Moselle soit réalisé durant ces deux jours par des professionnels." Un bon bilan pour cette opération parti de "rien".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Christophe HUGONIN
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?