Top 14 - Des Bleus rochelais très utilisés

  • Grégory Alldritt aplatit malgré un retour défensif d'Antoine Dupont
    Grégory Alldritt aplatit malgré un retour défensif d'Antoine Dupont Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À La Rochelle, les internationaux tricolores jouent davantage que leurs homologues toulousains. Au risque d’être moins frais que les Rouge et Noir lorsque démarrera la tournée de novembre ?

À l’intersaison, les Rochelais ont considérablement épaissi leur effectif, recrutant plusieurs internationaux tricolores, qu’ils se nomment Yoan Tanga, Antoine Hastoy, Teddy Thomas, ou d’autres, considérés comme des joueurs à fort potentiel, tels George-Henri Colombe et Quentin Lespiaucq. Malgré ce squad désormais aussi étoffé que peut l’être celui du Stade toulousain, de Toulon ou de Montpellier, on constate que Ronan O’Gara, le manager irlandais du Stade rochelais, considère certains éléments de son effectif comme indéboulonnables, que le club maritime reçoive la lanterne rouge (l’Usap) ou le champion de France en titre (Montpellier). Ainsi, quatre des cinq joueurs les plus utilisés par le staff des champions d’Europe sont internationaux ou en passe de l’être : Gregory Alldritt, 480 minutes de jeu, est le soldat le plus utilisé à La Rochelle et le numéro 8 du XV de France est, dans ce classement-là, talonné par Jonathan Danty (441 minutes) et Yoan Tanga (409 minutes). Uini Atonio ? Il ne culmine, lui, qu’à 339 minutes depuis le début de saison mais ce chiffre est jugé considérable pour un pilier, qui plus est d’un tonnage semblable à celui du bon Uini. Que conclure, au juste ? Depuis le coup d’envoi de la saison 2022-2023, Ronan O’Gara considère qu’il doit simplement aligner ses meilleurs joueurs s’ils sont opérationnels et en ce sens, la pratique diffère à bien des titres de celle d’Ugo Mola à Toulouse.

Dupont, un match de moins qu’Alldritt

Du côté des Rouge et Noir, le patron sportif estime donc que ses joueurs "premium" ont terminé la saison 2021-2022 sur les rotules et dans les faits, cette usure mentale comme physique peut expliquer le dernier bilan mitigé des Rouge et Noir, éliminés en demi-finale de Champions Cup puis en demi-finale de Top 14. Depuis le début de la saison, on constate du côté toulousain un turnover beaucoup plus prononcé que par le passé et si face à la Section paloise par exemple, cette rotation assumée avait joué un bien mauvais tour aux Toulousains, le rendu est dans l’ensemble très satisfaisant, le "Stade" squattant aujourd’hui la première place du Top 14.

Dans la ville rose, les deux joueurs les plus utilisés sont Alexandre Roumat et Sofiane Guitoune, hors du groupe France pour les tests d’automne, quand les stars tricolores de l’effectif rouge et noir jouent clairement moins que leurs homologues rochelais : Antoine Dupont (409 minutes) a par exemple un match en moins dans les pattes que Greg Alldritt. Anthony Jelonch ? Avec 391 minutes de jeu disputées depuis le début de saison, il est lui aussi largement moins mis à contribution que son colocataire à Marcoussis et partenaire de la troisième ligne tricolore. Peato Mauvaka (255 minutes) et Julien Marchand (270 minutes), eux, sont par nature moins exposés que tous les autres joueurs "premium" de Fabien Galthié, leur concurrence en club simplifiant la gestion de leurs cas. Thibaud Flament (188 minutes de jeu) et Pierre-Louis Barassi (160 minutes) ont été eux aussi épargnés par leur staff mais ils ont également connu des blessures en début d’exercice. Au jeu des comparaisons, les 6 joueurs rochelais présents dans le groupe France pour la tournée d’automne ont en moyenne 405 minutes de jeu. Côté toulousain, les 9 convoqués ont un temps de jeu moyen de 301 minutes. CQFD !

Finalement, le seul joueur susceptible de démarrer face à l’Australie le 5 novembre et ayant autant joué que les internationaux rochelais (Thomas Ramos, 471 minutes) est un cas à part à Toulouse dans la mesure où la blessure de Romain Ntamack a changé le visage de son début de saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?