Agen sur sa lancée s'impose chez les Montois

  • Fotu Lokotui et les Agenais ont créé une nouvelle sensation en s’imposant à Mont-de-Marsan.
    Fotu Lokotui et les Agenais ont créé une nouvelle sensation en s’imposant à Mont-de-Marsan. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Montois ont été dépassés par une équipe agenaise pas forcément géniale mais extrêmement sereine et pragmatique. Le SUA est de retour.

On se doutait bien que les Agenais, qui n’avaient pas oublié les deux humiliations de la saison passée et qui surfent depuis quelques semaines sur une dynamique très positive, avaient coché ce rendez-vous sur leur agenda. On se doutait aussi que les Montois, pas spécialement convaincants depuis trois journées, devraient faire un sans-faute pour se débarrasser d’un adversaire en pleine confiance.

Il se trouve que les seconds, incapables de hausser leur niveau et complètement à côté de la plaque sur le plan stratégique, ont bien aidé les premiers à conduire ce match à leur guise.

Au final, les Lot-et-Garonnais n’ont jamais tremblé. Et quand ils sont rentrés au vestiaire avec neuf points d’avance après avoir passé quarante minutes avec un fort vent dans le nez, tout le monde avait compris que la rencontre était pliée.

Car les Montois se sont sabordés tout seuls, en s’entêtant à jouer des ballons dans leur camp sans vitesse et sans précision, donnant ainsi le flanc aux contres agenais qui, forts d’une défense bien en place, n’en demandaient pas tant.

Bref, voilà donc le SUA confortablement installé en tête du championnat et nul doute que ce résultat, agrémenté, cerise sur le gâteau, d’un bonus offensif, devrait leur donner des ailes pour la suite.

Ce que confirmait Walter Desmaison : «Nous voulions montrer que nous sommes un groupe homogène et soudé, capable d’être performant quelle que soit la composition de l’équipe. C’est chose faite. Il y avait treize nouveaux joueurs ce soir par rapport à notre victoire à Biarritz, mais le rendement n’a pas changé. Cette victoire nous permet de taper un peu du poing sur la table dans ce championnat. La confiance change tout. L’an dernier Mont-de-Marsan a roulé sur le Pro D2 avec cette confiance. Cet été, nous nous sommes beaucoup inspirés de leur parcours lors de notre préparation. Maintenant, il faut continuer notre bonhomme de chemin et surtout ne pas s’enflammer.

Test de caractère pour les Montois

Les Montois, a contrario, peuvent commencer à se gratter la tête pour trouver des solutions qui tardent à venir. Ce deuxième bloc, qui semblait être le plus abordable dans le calendrier des matchs aller, est bien mal engagé et le déplacement à Massy, dans ces conditions, est déjà à double tranchant. Patrick Milhet, le manager landais, ne semblait pas avoir de doutes, après cette défaite, sur la capacité de ses hommes à réagir. Le prochain week-end le dira. Pendant ce temps les Agenais voudront entretenir une dynamique qui ressemble à s’y méprendre à celle des Montois la saison dernière.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?