Coupe du monde féminine 2022 - La France valide son billet pour les quarts de finale

  • Coupe du monde féminine 2022 - La France valide son billet pour les quarts de finale
    Coupe du monde féminine 2022 - La France valide son billet pour les quarts de finale Dave Lintott / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Mission accomplie pour les Bleues qui s'offrent le bonus offensif face au Fidji (44-0). Un objectif comptable atteint qui ouvre la porte des quarts de finale de la coupe du Monde féminine. Avec 7 essais inscrits, les Bleues assurent le coup et devront patienter jusqu'à l'ultime journée disputée demain pour connaître leur adversaire qui pourrait être l'Italie.

Il fallait être prolifique pour assurer la meilleure place possible pour la suite de la compétition et améliorer sa situation pour écarter de sa route des formations comme la Nouvelle-Zélande ou l'Angleterre. Mission validée pour les troupes de Thomas Darracq qui filent en quarts de finales après un match sérieux face au Fidji (44-0). Il aura fallu s'employer pour parvenir à ses fins comptables face à des fidjiennes volontaires mais trop empruntées offensivement pour inquiéter les Bleues. C'est par un essai de Marine Ménager que la France ouvrait le compteur (5-0, 8 ème) suite à un bon travail de ses avants au préalable. Une entrée en matière qui tardait à se confirmer malgré une pénalité dans l'escarcelle de Jessy Trémoulière (8-0, 20 ème).

C'est encore par les extérieurs que les françaises accentuaient leur avance. Mellisande Llorens ira en terre promise après une séquence notable sur les 22 mètres adverses (15-0, 29 ème). Avec deux essais au compteur et une domination éloquente, la France s'évertuait à occuper la moitié de terrain fidjienne et se montrait patiente dans le jeu au sol. Une récompense interviendra juste avant la pause, Pauline Bourdon prenant la décision de jouer une pénalité à la main vers une aile gauche désertée, sur laquelle Maelle Filopon concluait en bout de ligne cette troisième réalisation (20-0, 40 ème). L'objectif d'un bonus offensif n'était plus très loin.

Attaque-défense de rigueur

La suite fut une copie conforme du premier acte. Les fidjiennes acculées sur leurs 22 mètres, n'ont jamais pu inverser la pression face à une défense française compacte et un rang au-dessus. De quoi mettre en lumières les lignes arrières avec Maelle Filopon qui s'offre un doublé plein d'énergie et l'essai du bonus recherché (25-0, 58 ème). Emeline Gros fera parler sa puissance après un départ derrière sa mêlée démontrant sa force de pénétration naturelle sur laquelle les troupes de Senirusi Seruvakula abdiquaient (32-0, 64 ème). Sans s'installer dans un faux rythme, les Bleues poursuivaient leur travail de sape. Émilie Boulard (71 ème) et Célia Domain (80 ème) dans les ultimes secondes, donneront une ampleur singulière aux françaises tout en soignant un capital confiance primordial pour la suite (44-0, 80 ème).

Malgré la joie de circonstance, et le tableau d'affichage sans appel, quelques réglages seront à peaufiner notamment dans l'alignement où les françaises ont concédé trop de minutions près des zones de vérité. Mais aussi une montée en puissance face à des fidjiennes qu'elles rencontraient pour la première fois de leur histoire. Place aux quarts de finale, dans l'attente des résultats complets, où la France assure une quatrième place au général pouvant lui dédier l'Italie comme potentiel adversaire lors des quarts de finale qui se disputeront le week-end prochain du 29 et 30 Octobre.

Les Françaises s'imposent 44-0 face aux Fidjiennes et filent vers les quarts ! \ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83d\ude0d\ud83d\udc4f\ud83d\udc4f\ud83d\udc4f

Le film du match > https://t.co/MBWwhVC7AC#FRAFIJ #RWC2021 pic.twitter.com/8YM3QxBD9R

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 22, 2022
Rémy Rugiero
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?