Top 14 - Castres doit gérer

  • Nick Champion de Crespigny débutera la rencontre à mayol
    Nick Champion de Crespigny débutera la rencontre à mayol Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Tarnais se déplaceront à Toulon avec une équipe remaniée, mais pas sans ambition, où figureront les Castrais passés par la rade.

Pierre-Henry Broncan, comme tous les managers de Top 14, doit résoudre, chaque semaine, la quadrature du cercle. Ou comment garder une équipe compétitive, tout en ménageant suffisamment de forces pour ne pas s’écrouler tout au long de ce très exigeant marathon qu’est le Top 14.

Car c’est un fait, les joueurs de l’élite française enchaîneront ce week-end le huitième match d’une série qui en comptera dix avant que les valeureux guerriers puissent enfin goûter à un repos bien mérité.

De fait, pour ce rude déplacement à Toulon, le Gersois devrait aligner une équipe assez différente de celle qui a battu Bayonne à domicile la semaine précédente, puisque pas moins de treize changements pourraient être dénombrés au coup d’envoi. Les principaux cadres de l’équipe seraient ainsi préservés, et seuls l’ailier Geoffrey Palis et le pilier droit Wilfrid Hounkpatin devraient commencer la partie à Toulon. "On arrive au huitième match, explique "PHB". Des joueurs frais vont venir amener de l’influx. Nick (Champion de Crespigny) ou Mathieu (Babillot), qui étaient au repos la semaine dernière, auront pour mission de rafraîchir le groupe et de finir le bloc."

Vers treize changements ?

Dès l’entraînement de mardi, le ton était donné puisque la plupart des joueurs les plus utilisés depuis le début de la saison étaient laissés au repos. Au final, le staff du CO présentera une équipe très remaniée mais ambitieuse avec des joueurs qui sont à la lutte pour gagner leur place au quotidien. Julien Dumora, les trois-quarts fidjiens Filipo Nakosi, Adrea Cocagi, Vilimoni Botitu, les demis Gauthier Doubrère et Benjamin Urdapilleta, les troisième ligne Baptiste Delaporte, Tyler Ardron et Asoer Usarraga, les deuxième ligne Tom Staniforth et Ryno Pieterse, le talonneur Gaëtan Barlot et le gaucher Loïs Guerois-Galisson seront hors groupe. Place à des joueurs jusqu’à présent peu utilisés cette saison tels que Thomas Larregain, Antoine Zeghdar, Thomas Combezou, Adrien Séguret, Louis Le Brun, Josaia Raisuqe, Théo Hannoyer, Florent Vanverberghe… Les Tarnais offriront à ceux qui ont déjà évolué sous les couleurs toulonnaises l’occasion de se démarquer. Ainsi Antoine Zeghdar, Florent Vanverberghe, Louis Le Brun, Leone Nakarawa et Julien Blanc (ces deux derniers devraient être remplaçants), auront à cœur de briller face à leurs anciennes couleurs. Il faudra faire montre de beaucoup d’abnégation pour triompher de ces Toulonnais forcément frustrés par leur récente défaite face à La Rochelle.

"Toulon est une énorme machine, prévient Broncan. Ils ont un paquet d’avants très puissant et un fond de terrain très rapide avec Luc, Kolbe ou Wainiqolo. Et leur facteur X Waisea, et Charles Ollivon qui est un super joueur de rugby… Sans forcer, je compte vingt-et-un internationaux français et étrangers dans leur effectif. Des garçons qui sont déterminants en sélection."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
David BOURNIQUEL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?