Top 14 - Delguy et des maux pour Clermont

  • Bautista Delguy (Clermont).
    Bautista Delguy (Clermont). Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le public clermontois possède un nouveau chouchou. Pour sa première au Michelin, Bautista Delguy a rayonné sur chaque ballon, offrant à l’ASM une nouvelle alternative pour les échéances futures.

Bautista Delguy a eu l’honneur des géants de Clermont. Au moment de céder sa place à la 58e minute pour George Moala, l’Argentin est sorti sous les acclamations du stade Marcel-Michelin. Après deux sorties convaincantes à Toulouse et Perpignan, l’ancien ailier sang et or a régalé les supporters auvergnats de courses tourbillonnantes, d’un essai rageur et surtout, d’une envie au sommet. Son profil électrique a permis aux Clermontois d’avancer durant une heure de jeu. À la fin de la rencontre, Bautista Delguy culminait à soixante-quatorze mètres parcourus, soit le Jaunard avec le plus de terrain gagné. Une intégration express qui offre au staff clermontois un renfort solide au duo Raka-Penaud, les deux armes indispensables du jeu clermontois. "C’est un joueur qui dézone beaucoup, il paraît un peu fou sur le terrain mais au final il est extrêmement propre et il n’a quasiment pas de déchets. On avait ce genre de profil avec Damian, mais c’était important d’en avoir un second lorsqu’il n’est pas là", soulignait Xavier Sadourny en amont de la rencontre. La rencontre face à Bordeaux-Bègles, son ancien club, a une nouvelle fois montré l’importance capitale de ce profil d’ailier pour l’ASM. Une activité débordante qui sera malheureusement interrompue pour Jono Gibbes et ses hommes.

Deux points à rattraper et des maux à soigner à Castres

Comme lors du Rugby Championship cet été, Bautista Delguy a été retenu dans le groupe des Pumas et ne pourra pas être du déplacement à Castres. Une perte déjà massive alors que la rencontre contre l’UBB a laissé des traces. Cristian Ojovan et Jacobus Van Tonder sont tous les deux sortis sur blessure et leur présence à Castres et fortement compromise. Mais la ligne de trois-quarts sera surtout amputée de Damian Penaud et probablement d’Alivereti Raka, retenu dans le groupe du rassemblement et auteur d’une belle entame de saison. Un défi annoncé pour l’entraîneur auvergnat qui s’est déjà projeté dans la rencontre à Castres. "Étant donné que ce sera la période internationale, la préparation sera différente pour chaque équipe. Après les rapports médicaux lundi, on va maximiser le temps d’analyse et continuer de développer cette compréhension du jeu. C’est-à-dire comment mieux choisir certaines actions" annonçait Jono Gibbes malgré une dynamique freinée par ce match nul contre l’UBB.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément Labonne.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?