Gros et Buros forfaits, Wardi sous le coup d’une suspension...

  • Gros et Buros forfaits, Wardi sous le coup d’une suspension...
    Gros et Buros forfaits, Wardi sous le coup d’une suspension... Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les blessures de Jean-Baptiste Gros et Romain Buros samedi ont rebattu les cartes aux postes de pilier gauche et d’arrière. Thomas Ramos Pourrait débuter face à l’Australie. Favori à gauche, Wardi a été expulsé à Toulouse.

C’est à la 47e minute de Clermont-UBB que l’arrière girondin Romain Buros a quitté la pelouse du stade Marcel-Michelin, touché à l’ischio-jambier de la cuisse gauche. Une sortie malheureusement synonyme de forfait pour le rassemblement du XV de France, et une ultime mauvaise nouvelle pour le staff des Bleus au bout d’une journée déjà marquée par la grave blessure au bras (fracture du radius) du pilier Jean-Baptiste Gros contre Castres, en ouverture de la journée. Deux tuiles particulièrement lourdes de conséquences, puisqu’en l’absence de Cyril Baille et Melvyn Jaminet, Jean-Baptiste Gros et Romain Buros semblaient promis à des places de titulaires pour la tournée d’automne. Gros étant depuis le début du mandat considéré comme la doublure officielle de Baille tandis que Buros, tenu en très haute estime par le staff, devait enfin toucher les fruits de sa patience. «Cela fait deux ans que Romain s’entraîne avec nous, nous avait ainsi confié de manière sibylline Laurent Labit la semaine dernière. On sait que si on doit le lancer, il sera prêt.»

Las, l’occasion va être encore repoussée, le XV de France se retrouvant plus ou moins revenu à la case départ avec à sa disposition le Castrais Louis Le Brun (appelé ce dimanche en remplacement de Buros), le Montpelliérain Anthony Bouthier (titulaire du poste au début du mandat Galthié) et le Toulousain Thomas Ramos, dernier des candidats crédibles à l’arrière à ne s’être encore jamais vu offrir sa chance sur le long terme… Autant dire que celle-ci devrait enfin arriver, quand bien même ses performances aussi régulières qu’excellentes à l’ouverture avec Toulouse faisaient de lui le remplaçant idéal sur le papier.

Wardi suspendu, et si Baille revenait?

Et pour le poste de pilier gauche, alors ? Malgré le rappel de Clément Castets, les favoris pour la place de titulaire face à l’Australie devaient être les deux premiers appelés, à savoir le Rochelais Reda Wardi et le Toulonnais Dany Priso. Le premier était certainement le favori dans l’esprit du staff, mais son carton rouge reçu dimanche soir face à Toulouse (charge de l’épaule avec un contact à la tête) ne laisse plus beaucoup de marge de manœuvre. Le Rochelais pourrait être suspendu plusieurs semaines (deux au minimum selon le règlement de la LNR). Remplaçant à deux reprises lors de la tournée au Japon, Dany Priso (16 sélections) pourrait donc débuter comme titulaire. A moins d’une ultime surprise... Le Toulousain Cyril Baille,habituel titulaire du poste, a repris l’entraînement collectif. Ce qui pourrait précipiter bien des choses. S’il devait entrer en jeu face à Bayonne, la semaine prochaine, on voit mal ce qui pourrait empêcher le staff des Bleus de le rappeler pour affronter l’Afrique du Sud, même à cours de compétition… Et plus si affinités ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas ZANARDI
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?