Antoine Dupont, la double consécration

  • Antoine Dupont, la double consécration.
    Antoine Dupont, la double consécration. Midi Olympique.
Publié le , mis à jour

Confirmé capitaine lundi après-midi par Fabien Galthié, Antoine Dupont a été une nouvelle fois doublement couronné le soir, par le vote des lecteurs de Midi Olympique qui l’ont élu Oscar d’Or pour la quatrième fois d’affilée, mais aussi Oscar Monde pour la deuxième fois.

Il n’y a pas eu de débat. Juste quelques susceptibilités à ménager. Lundi après-midi, par communiqué, la FFR a annoncé qu’Antoine Dupont, meilleur joueur du monde et Oscar d’or pour la quatrième fois d’affilée pour les lecteurs de Midi Olympique, « sera le capitaine du quinze de France lors des trois matchs à venir face à l’Australie (5 novembre), l’Afrique du Sud (12 novembre) et le Japon (20 novembre) ».

Anodin ? Pas tant que cela, car c’était la première fois depuis sa prise de fonction que Fabien Galthié devait trancher et établir une hiérarchie pour le brassard. Depuis son avènement à la tête des Bleus, il avait nommé Charles Ollivon comme capitaine au Tournoi 2020. À l’époque cette promotion fait sens. Le Toulonnais apparaît avoir suffisamment de bouteille pour endosser le rôle. Ce qu’il fera. Toutefois dès le départ, Galthié nomme aussi un vice-capitaine : Gaël Fickou. Le centre est le joueur le plus capé, et de loin, de son groupe France. Ollivon semble parti pour aller jusqu’au Mondial. Les plans du sélectionneur vont être chamboulés avec sa blessure aux ligaments croisés du genou au printemps 2021.

Jelonch assurera l’intérim avec brio durant la tournée en Australie en juillet 2021. Pour la série de tests de l’automne, Galthié surprend un peu et nomme capitaine des Bleus, Antoine Dupont. Un choix judicieux. Dupont, fait l’unanimité auprès de ses partenaires et s’épanouit dans ce nouveau rôle. Il gardera ses prérogatives pour le grand chelem 2022. Pour la tournée au Japon, Galthié malin, laisse au repos le Toulousain en compagnie de plusieurs cadres (Alldritt, Ntamack, Jelonch…), et choisit Ollivon pour encadrer les jeunes. Cette fois-ci, il devait établir une hiérarchie entre les deux hommes. Son choix était fait depuis plusieurs semaines même si sportivement Charles Ollivon est « revenu dans le game ».
 

Un choix partagé par l’ensemble du staff sportif

Alors ce lundi matin, selon nos informations, Fabien Galthié et son manager Raphaël Ibanez, ont d’abord échangé avec le groupe des six leaders du groupe, Dupont et Ollivon en compagnie de Fickou, Alldritt, Jelonch, Marchand. D’abord de manière individuelle puis en groupe. Ensuite les deux hommes forts du XV de France se sont réunis avec la partie purement sportive du staff des Bleus - Servat, Labit, Ghezal, Giroud, Edwards - pour que chacun livre son sentiment.

Galthié a pris conscience que son choix était partagé par l’ensemble de ses adjoints. En début d’après-midi, il a pris le temps d’échanger avec Charles Ollivon et de lui livrer en premier le verdict. Preuve que cette décision n’était pas si anodine. Ne restait plus alors qu’à l’annoncer aux six leaders puis à l’ensemble du groupe. Galthié a explicité son choix en indiquant qu’il souhaitait que les Bleus restent dans une certaine continuité qui s’est installée depuis la victoire face aux Blacks, suivie du grand chelem, et qu’il souhaitait que Charles Ollivon se consacre uniquement sur le sportif. « C’est un choix naturel. Cela fait un an qu’Antoine a endossé le costume et est notre capitaine », nous glissait en marge de la cérémonie des Oscars, Romain Ntamack quelques heures après l’annonce, symbolisant bien, l’unanimité du choix.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?