Fédérale 3 - Condom : opération maintien !

  • Actuellement dans le dur, les Gersois n’ont pas pour autant abandonné l’espoir du maintien... Photo F. Fraresso
    Actuellement dans le dur, les Gersois n’ont pas pour autant abandonné l’espoir du maintien... Photo F. Fraresso
Publié le

Avec un effectif fragilisé par un nombre important de blessés, Condom n’a toujours pas inscrit le moindre point. Malgré ce faux départ, le maintien est toujours d’actualité.

La Fédérale 3 s’est mise entre parenthèses ce week-end. Après cinq journées, quatre clubs occitans : Saint-Affrique, Revel, la Saudrune et Condom n’ont toujours pas connu la joie du succès. Pour la légendaire, Société Athlétique condomoise qui a évolué au plus haut niveau national dans les années 70 et conquis en 1978, le très envié bouclier de Deuxième Division (l’actuelle Fédérale 2), la situation est un peu plus critique puisqu’en cinq rencontres, elle n’a pas encore inscrit le moindre point au classement. Une contre-performance qu’elle partage dans cette même poule avec Villeneuve-de- Marsan également bredouille sur le plan comptable. Avant la sixième journée, les Condomois sont dans le dur. Mais à ce stade de l’épreuve, le comité directeur du club demeure optimiste à l’image du vice-président, Marc Lacave. « Depuis le début de la saison, nous n’avons pas été épargnés par les blessures. En ce moment, on comptabilise vingt-deux blessés, ce qui explique ce faux départ en championnat. Lors des dernières rencontres, des joueurs ont figuré sur la feuille de match de la réserve et de l’équipe fanion, on ne pouvait pas faire autrement. Malgré tout, nous restons sereins. Prochainement, des éléments vont reprendre la compétition, nous restons concentrés sur le maintien qui est l’objectif de cette saison ».

Le renfort de trois Sud-Africains

Outre la reprise prochaine de nombreux titulaires, les dirigeants ont mis en place un plan B pour relancer la machine. « Au cours du mois de novembre, nous attendons l’arrivée de trois Sud – Africains lesquels ont un travail dans des entreprises locales, ajoute Marc Lacave. Ils ont un profil intéressant dont un a été international à VII. On les attend avec impatience. C’est une question de visa ». Si les seniors condomois marquent en ce moment le pas. Le club puise une légitime satisfaction avec les formations U16 et U19 en rassemblement avec Vic-Fezensac et Eauze sous l’appellation entente Armagnac-Ténarèze. « L’an dernier, les U16 ont disputé la finale de la Ligue. Les juniors ont remporté la Coupe d’Occitanie. Pour conserver ces jeunes, on veut rester en Fédérale 3 », renchérit le vice-président. Dimanche prochain à Navarrenx, il serait opportun pour les Gersois de récolter leur première unité.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?