Le nouveau combat de Julien Bonnaire

  • Julien Bonnaire et sa famille ont lancé leur association Handi Move & Fun pour permettre d’équiper les stations en Gotoski, crée par Marco Gostoli (premier plan à gauche), une machine qui a redonné le sourire à Edith (doudou en main) Photo DR
    Julien Bonnaire et sa famille ont lancé leur association Handi Move & Fun pour permettre d’équiper les stations en Gotoski, crée par Marco Gostoli (premier plan à gauche), une machine qui a redonné le sourire à Edith (doudou en main) Photo DR
Publié le

L’ancien flanker international, julien bonnaire, papa d’une petite fille atteinte d’IMC, a créé "Handi Move & Fun", avec sa compagne, Coralie. L’association a pour but d’aider les personnes en situation de handicap, de pratiquer le ski et d’autres sports.

Le jeudi 20 octobre dernier, dans les salons du Matmut Stadium de Gerland, l’antre du Lou, Julien Bonnaire et sa femme, Coralie, ont officiellement lancé le coup d’envoi de leur nouveau match, leur nouveau combat. Ici, il n’est pas question d’entraînement, de ballon ovale, ou encore de plaquage, mais de rééducation, de glisse et de plaisir et de sourire retrouvés, à travers la création de l’association « Handi Move & Fun ». La plus jeune fille de l’ancien flanker international, Edith, bientôt 7 ans, souffre d’Infirmité Motrice Cérébrale (IMC). « À dix-sept mois, elle présentait un retard dans la marche et certaines acquisitions », explique l’ancien Clermontois et Berjallien. Des examens médicaux révélèrent alors une IMC, entraînant un handicap moteur. « Passé le choc du diagnostic, la question était de trouver des solutions, souffle sa compagne, Coralie Bonnaire. La question était de savoir comment améliorer sa vie, de s’adapter ».

Edith fut prise en charge au Centre d’Action Médico-Sociale Précoce de Bourgoin, et suit encore des séances de kinésithérapie, d’ergonomie et bénéficie d’un soutien psychologique.

La Gotoski pour la sensation de glisse

Surtout, Edith a découvert le ski, vers 2 ans et demi, en vacances à La Plagne, avec ses parents et ses sœurs, Rose et Zoé. Et ce fut une révélation. « Je n’étais pas très chaud, avoue Julien Bonnaire. Mais lors de la première descente, elle avait le sourire jusqu’aux oreilles ! »

Pour ressentir les sensations de glisse, elle a bénéficié de l’invention de Marco Gostoli, moniteur de ski, sensible à la question du handicap, et bricoleur hors pair. Son invention, la Gotoski, permet aux personnes handicapées de dévaler les pistes comme les autres. « Pour faire du ski, il n’y a pas besoin de marcher, il faut juste tenir debout », rappelle-t-il. L’appareil permet aussi de travailler la flexion des jambes, alliant le plaisir avec le travail physique.

Doté d’un guidon à l’arrière des skis, dans sa version enfant, inventé après avoir vu l’ancien flanker courbé sur les pistes à côté de sa fille, l’objet peut permettre à de nombreuses personnes de ressentir le plaisir de la glisse. C’est une des raisons d’être de « Handi Move & Fun » : aider à financer des appareils, d’une valeur de 3 000 euros, pour équiper les stations de ski, avec une formation pour les moniteurs. « Le plaisir doit faire partie intégrante du soin, plaide Coralie Bonnaire. Et nous souhaitons qu’il n’y ait pas que notre petite fille qui ait la chance de faire du ski ». L’association ne veut cependant pas se cantonner uniquement à cette pratique, mais aussi participer à développer d’autres pratiques, comme le vélo, la natation ou encore l’équitation.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?