Top 14 - Oscar de la semaine : Gaëtan Germain, une nouvelle fois décisif !

  • Gaëtan Germain a inscrit son troisième essai de la saison face à Toulouse.
    Gaëtan Germain a inscrit son troisième essai de la saison face à Toulouse. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À Bayonne, le profil de Gaëtan Germain anime les discussions et débats entre supporters depuis de longs mois. Il y a, d’un côté, ceux qui estiment que l’ancien Briviste n’est pas l’arrière le plus spectaculaire et qui souhaiteraient un numéro quinze plus "joueur" au fond du terrain. De l’autre, on retrouve ceux qui rappellent que Germain reste précieux, de par sa capacité à enquiller des points dès que l’Aviron se trouve dans la moitié de terrain adverse et qui soulignent que, ces derniers temps, "Gueguette" a quelque peu élargi sa palette.

De notre côté, on commencera par rappeler que, samedi soir, Gaëtan Germain connaissait sa neuvième titularisation consécutive (personne n’a autant joué dans les rangs basques) et qu’il a une nouvelle fois pesé sur la rencontre (21 points). Au-delà de ses six coups de pied passés (quatre pénalités, deux transformations), le Drômois a inscrit le premier essai du club basque, le troisième de sa saison, montrant là qu’il savait aussi finir les coups. « Je suis content. Je marque un peu plus d’essais ces derniers temps et je pense que je participe pleinement au jeu offensif », dira-t-il après coup.

Dans son jeu au pied d’occupation précis, le meilleur réalisateur du Top 14 (124 points) a aussi souvent fait reculer les Toulousains. On retiendra aussi que sans sa bonne défense sur Bainivalu, tombé au sol après la cuillère de Bogado (77e), l’issue du match aurait pu être différente. Dans la lignée de sa bonne fin de saison dernière, qu’on le veuille ou non, Germain reste, à ce jour, un atout essentiel au bon fonctionnement de l’équipe bayonnaise. « Toutes proportions gardées, il a la même réussite qu’un certain Thomas Ramos, souriait Grégory Patat samedi soir. Il provoque beaucoup et il est récompensé. » Désormais, aura-t-il droit à un peu de repos ?

Pablo Ordas
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?