L'heure de la confirmation pour l'Irlande

  • Les Irlandais de Johnny Sexton  souhaitent confirmer leur première place mondiale face à l’Afrique du Sud. Les Irlandais de Johnny Sexton  souhaitent confirmer leur première place mondiale face à l’Afrique du Sud.
    Les Irlandais de Johnny Sexton souhaitent confirmer leur première place mondiale face à l’Afrique du Sud. Sportsfile / Icon Sport
Publié le

Respectivement première et troisième nations au classement mondial, l’Irlande et l’Afrique du Sud s’affrontent ce samedi à l’Aviva Stadium (18h30).

Après une saison ponctuée en apothéose par deux victoires en Nouvelle-Zélande, Johnny Sexton et ses coéquipiers entendent bien confirmer leur première place au classement mondial. Et pour ça, quoi de mieux que de se mesurer aux champions du monde en titre ? Réputés pour leur style de jeu frontal et direct, basé sur le défi physique et l’occupation, les Springboks restent sur un Rugby Championship de haut niveau, à l’issue duquel ils ont fini à la deuxième place, un point derrière la Nouvelle-Zélande. De quoi garantir un gros test aux Irlandais, qui auront à cœur d’assumer leur nouveau statut de leader.

« Nous voulons constamment nous tester, voir où nous en sommes en permanence. C’est pourquoi j’espère que l’Afrique du Sud et nous-mêmes serons à notre meilleur niveau » confiait Andy Farrell, le sélectionneur du XV du Trèfle, quelques jours avant le choc face à l’Afrique du Sud. « Nous pouvons encore nous améliorer dans tellement de domaines, s’assurer que nous continuons à progresser est important pour nous » ajoutait-il, conscient du chemin qu’il reste à parcourir avant le début de la Coupe du monde.

Le Mondial 2023 dans le viseur

Comme chaque année précédant les grands événements, les test-matchs seront l’occasion pour les sélectionneurs de passer en revue les joueurs à disposition. Et avec un groupe composé de tauliers et de néophytes, six joueurs ne comptent pour le moment aucune sélection, l’équipe d’Irlande ne fera pas exception. « Nous allons voir qui veut vraiment faire partie de l’équipe, pas seulement à moyen ou long terme, mais aussi à court terme », lâchait Andy Farrell, au moment d’évoquer les objectifs de la tournée d’automne.

Si cette rencontre permettra de tester certains joueurs, elle sera également un avant-goût de ce qui attend les deux équipes en septembre prochain. Dans la même poule, Springboks et Irlandais se retrouveront à Paris lors de la 3e journée de la Coupe du monde, pour un match aux enjeux totalement différents.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Philippe GIRARDIE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?