Top 14 - Sébastien Bézy (Clermont) : « Cette saison, on agresse plus fort nos adversaires »

  • Sébastien Bézy réalise une très bonne saison sous le maillot de l'ASM.
    Sébastien Bézy réalise une très bonne saison sous le maillot de l'ASM. Icon Sport
Publié le

Avant d’affronter Bayonne juste avant les vacances, Sébastien Bézy se penche sur les progrès de l’ASM, avec la défense en première ligne.

Après neuf matchs, comment vous sentez-vous psychologiquement et physiquement ?

On a envie de bien finir. Ce sera le dernier match à la maison, le classement est très serré il faut absolument prendre des points surtout face à une équipe bayonnaise en pleine confiance. Physiquement, on est un peu en galère devant, surtout (rires). On manque de piliers droits et de troisième ligne, alors on tire sur la corde de certains. Mais il faut s’accrocher encore un week-end. Toutes les équipes sont logées à la même enseigne, cela fait partie de la dureté de ce championnat.

Collectivement quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?

Un peu mitigé. À domicile on a été pas mal, même si on fait match nul contre Bordeaux. À l’extérieur on peut mieux faire. On ne finit pas très loin à Toulon et à Castres mais nous ne sommes pas assez précis pour gagner, c’est très frustrant. Mais à l’inverse de l’année dernière, on arrive à ramener des points de ces déplacements. Comptablement, c’est le gros plus de cette saison avec la défense. Cette saison, on a un meilleur sentiment, on agresse un peu plus fort les équipes, ce qui nous permet d’être meilleurs.

Au niveau comptable, êtes-vous dans les clous de vos objectifs de présaison ?

Je vous répondrai après le match de Bayonne ! Si on arrive à gagner ce match, on ne sera pas trop mal pour être honnête. Le plus important sera d’aller chercher des points à l’extérieur. Cette rencontre contre l’Aviron est extrêmement importante et elle pourrait nous permettre de basculer du bon côté du classement.

De l’extérieur on vous sent plus libéré que la saison passée, partagez-vous ce constat ?

Je ne me blesse pas surtout (rires). L’année dernière je m’étais blessé deux mois à un genou puis à un pouce et cela avait plombé mon rythme et ma confiance. Aujourd’hui, je croise les doigts pour ne pas être à nouveau indisponible. Mais au-delà de mon cas individuel, c’est un collectif. Quand le groupe va mieux, les individualités aussi.

Quel regard portez-vous sur cette équipe de Bayonne ?

C’est une équipe qui ne nous surprend pas trop. On connaît la qualité de leurs joueurs, ils mettent beaucoup de rythme et essaient de chercher les extérieurs. Sur les trois derniers matchs à l’extérieur, ils sont devant à l’heure de jeu. On voit que depuis le début de saison, les équipes ont du mal à les battre, c’est un message que l’on s’est répété toute la semaine, donc tout le monde est prévenu.

Ce sera également les retrouvailles avec Camille Lopez qui fait un très gros début de saison, y a-t-il un plan pour le contrer ?

Non, évidemment. On connaît ses qualités, c’est un très bon défenseur, il aime bien faire des passes au pied avec son pied gauche, mais si on met la pression sur leur charnière on arrivera à mettre Bayonne en difficulté.

Vous avez activé votre année supplémentaire à Clermont, quelles ont été les raisons de ce choix ?

Au niveau rugby je m’épanouis ici, l’ASM est un gros club. Personnellement, je me sens très bien et cela ne m’est jamais venu à l’idée de vouloir partir et de voir autre chose. J’espère que cela continuera comme ça !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément LABONNE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?