France - Australie - Les Bleus, rois du suspens !

  • Damian PENAUD, Antoine DUPONT et Romain NTAMACK.
    Damian PENAUD, Antoine DUPONT et Romain NTAMACK. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Très longtemps malmenés par les Australiens, les Tricolores s’en sont remis à la botte de Thomas Ramos et au talent de Damian Penaud pour accrocher une onzième victoire consécutive. Ouf, sauvés !

Ce n’était ni une vue de l’esprit, ni une posture artificiellement conçue pour coller aux premières morsures de l’hiver, aux journées qui se terminent à 18 heures et à la « novembrite » aigüe nous gagnant tous à cette période de l’année. Avant ce premier match de la tournée d’automne, les motifs d’inquiétude entourant le XV de France étaient nombreux, tangibles et ainsi résumés : dans quel état d’esprit retrouverait-on les Chelemards de mars 2022, dont la dernière exhibition commune sous ce maillot remontait à près de sept mois ? Et quel visage Romain Ntamack, le meneur de jeu de cette équipe, afficherait-il au Stade de France après avoir été privé de compétition depuis le 11 septembre ? Enfin, la titularisation de Cyril Baille, à peine lesté de trente minutes de jeu en Top 14, ne constituait-elle pas un risque inconsidéré au regard de la forme respectable affichée par son concurrent Dany Priso, ces dernières semaines ? Pour tout dire, ce que l’on craignait avant cette rencontre s’est donc en partie réalisé et samedi soir, le XV de France eut toutes les peines du monde à vaincre cette brave équipe australienne. Et quoi ? Si Thomas Ramos n’avait pas été dans un grand soir au pied, si Anthony Jelonch n’avait pas plaqué comme mille hommes et si Damian Penaud n’avait pas marqué le plus bel essai de sa carrière en fin de rencontre, la belle série des Bleus (onze victoires consécutives !) se serait brutalement arrêtée à Saint-Denis…

Damian Penaud en soliste !

Le match ? Après une entame plutôt poussive, les Français se faisaient donc cueillir à froid par un contre de cent mètres des Wallabies. Et quel contre, messieurs-dames ! Profitant d’un ballon de récupération échoué près de leur en-but, l’ailier gauche Tom Wright prenait alors de vitesse Damian Penaud, perçait sur soixante mètres et retrouvait à son intérieur Lalakai Foketi, qui aplatissait le premier essai du match. Visiblement en manque de repères, plus maladroits qu’à l’habitude, les coéquipiers d’Antoine Dupont s’en remettaient alors au jeu au pied de Thomas Ramos (7/9 dans ses tirs aux buts), à l’énergie d’Anthony Jelonch ou Thibaud Flament en défense et celle de Gregory Alldritt dans les phases de ruck pour renverser le match et, au terme d’un nouveau rapport de force survenu près de la ligne australienne, Julien Marchand marquait le premier essai des Bleus.

\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\u26a1\ufe0f\ud83c\udde6\ud83c\uddfa | DAMIAN PENAUD REDONNE L'AVANTAGE AUX BLEUS (30-29) !! #FRAAUS #XVdeFrance

\u25b6\ufe0f Suivez le direct : https://t.co/wMtiCQ54rU pic.twitter.com/IKZQVLT9rz

— francetvsport (@francetvsport) November 5, 2022

Néanmoins, ceux-ci furent-ils surpris par cette équipe australienne, en reconstruction depuis le dernier Mondial et annoncée par certains comme la plus faible du Rugby Championship ? Ou alors, ce brouillon était-il indissociable d’un retour sur scène après des mois passés hors des radars de Marcoussis ? Difficile à dire. Toujours est-il que samedi soir, les Tricolores perdirent tellement de ballons de contact qu’ils ne parvinrent jamais à enterrer cet adversaire naïf mais joueur, moins dense que les grandes équipes du circuit international mais mieux organisé dans le combat d’avants qu’on n’aurait pu le penser au départ. Au vrai, il fallut même à la bande à Galthié attendre la fin du match et un exploit personnel de Damian Penaud le long de la ligne de touche pour lui permettre de l’emporter sur le fil et faire rugir de plaisir le Stade de Frace, ras-la-gueule samedi soir. De toute évidence, il faudra néanmoins aux Tricolores être bien plus forts samedi soir, face aux champions du monde sud-africains….

A lire aussi : Penaud et Ramos décisifs, Atonio indiscipliné : les notes des Bleus

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?