Top 14 - Castres n’y arrive toujours pas

  • Top 14 - Baptiste Delaporte et Wilfrid Hounkpatin (Castres)
    Top 14 - Baptiste Delaporte et Wilfrid Hounkpatin (Castres) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Alors qu’ils semblaient avoir fait le plus dur en prenant le score en début de seconde période, les Castrais rentrent de déplacement une nouvelle fois bredouille.

Caramba… Encore raté ! L’extérieur nuit toujours à Castres, impérial à domicile, mais toujours incapable de ramener une victoire de ses voyages. Le coup n’est pourtant pas passé loin samedi à Lyon. Contre une équipe privée d’une vingtaine de joueurs, retenus en sélections ou en villégiature à l’infirmerie, l’occasion était belle, mais les visiteurs n’ont pas su la saisir. Après avoir laissé passer l’orage en première mi-temps (6-10 à la pause), dû en partie à la maîtrise adverse, en partie à leur maladresse balle en main et à leur trop nombreux en-avants, les visiteurs prenaient le score en début de deuxième période. À la faveur d’une double supériorité numérique, après les cartons jaunes infligés aux Lyonnais, Kyle Godwin (47e) puis Yanis Charcosset (51e) ils renversaient la situation. Après avoir pris le score sur un deuxième essai en force de Florent Vanverbergue (20-13. 53e), ils ne parvinrent pas à serrer le jeu et laissèrent les Lyonnais, bien en place en conquête reprendre le contrôle du match.

« Au vu de la deuxième mi-temps et de notre réaction, nous n’aurions pas dû le perdre, regrettait l’ancien Lyonnais, Adrien Séguret. Je pense sincèrement que nous aurions dû gagner ce match. Il faut plus d’implication, d’engagement. On fait des choix en demi-teinte. Quand on garde le ballon, on aurait dû faire la passe, quand on aurait dû faire la passe, on garde le ballon… Il va falloir être plus précis que ça. »

Cela attirera peut-être la réussite, et les décisions arbitrales. La dernière mêlée lyonnaise, bousculée par son homologue, qui recula et tourna, aurait mérité d’être sanctionnée, selon les Castrais. Située devant les vingt-deux Lyonnais, face aux perches, elle aurait pu changer le cours du match, ou au moins permettre aux Castrais de prendre un bonus défensif, pas immérité, leur permettant de doubler leur capital de points pris à l’extérieur.

« Sur la dernière mêlée, il doit y avoir une pénalité en notre faveur, plaide le technicien castrais, Pierre-Henry Broncan. Il y a une bonne poussée. Les Lyonnais n’arrivent pas à sortir le ballon… Nous aurions mérité de prendre un point. »

« Sur la dernière mêlée, j’ai l’impression qu’on s’en sort bien, reconnaissait d’ailleurs son homologue lyonnais, Xavier Garbajosa. Didier (Bès) me dit que non. C’est son secteur… Mais j’ai un doute. On s’en sort bien ».

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?