Irlande - Afrique du Sud : ode au pragmatisme

  • Les Irlandais ont fait tomber les champions du monde sud-africains au terme d’un match où ils ont fait montre d’une grande maîtrise.
    Les Irlandais ont fait tomber les champions du monde sud-africains au terme d’un match où ils ont fait montre d’une grande maîtrise. ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport
Publié le

Samedi, au terme d’une rencontre accrochée, les Irlandais ont fait tomber les Boks à l’Aviva Stadium (19-16). Un nouveau succès pour la bande à Jonathan Sexton, qui confirme sa première place au classement mondial.

Voilà une rencontre que tout le monde attendait ! Après une tournée estivale ponctuée par une retentissante victoire contre les All-Blacks, les hommes d’Andy Farrell accueillaient les champions du monde en titre à Dublin. Un match au sommet, qui voyait s’opposer la première nation au classement mondial contre la troisième. Face aux Springboks, que les Irlandais n’avaient plus affronté depuis 2017 et un succès historique 38-3, le XV du Trèfle a signé une victoire de patron et enchaîne ainsi une troisième victoire de rang.

«Nous avons fait preuve d’un état d’esprit fantastique […] Nous voulions un gros test, un match de rugby à l’ancienne. Je pense que notre équipe a prouvé qu’elle détenait un immense caractère", louait le sélectionneur du XV du Trèfle en conférence de presse, à l’issue de la rencontre. Des propos on ne peut plus justes, qui reflètent parfaitement la physionomie du match. Comme attendu, les Springboks ont imposé un énorme défi physique à leur adversaire du jour. Et à ce jeu, les Irlandais ont fait plus que résister. Pilloné pendant la majeure partie de la première mi-temps, le XV d’Irlande a fait preuve d’abnégation et de courage face à des Sud-Africains trop brouillons et imprécis. Dans le sillage d’une troisième ligne hyperactive en défense, portée par un Josh van der Flier élu homme du match et auteur de quinze plaquages, les Irlandais ont tenu durant les 40 premières minutes, avant de faire la différence dans le second acte, grâce à deux essais inscrits coup sur coup.

Des Irlandais chirurgicaux

Pour la 129e cape de Jonathan Sexton, qui dépassait samedi soir la légende Paul O’Connell en nombre de sélections, le XV du Trèfle ne pouvait que s’imposer. Après une première période fermée, les Irlandais sont revenus de la pause avec de nouvelles intentions. En trois minutes, ils franchissaient la ligne à deux reprises et prenaient définitivement l’avantage. C’est tout d’abord l’inévitable Josh van der Flier qui, à l’issue d’un ballon porté, marqua le premier essai de la rencontre et porta le score à 11-6. Quelques instants plus tard, l’ailier Mack Hansens était à la conclusion d’une contre-attaque chirurgicale. De quoi faire le break et s’offrir un bol d’air (16-6).

Prochains adversaires des Bleus, les Springboks ont manqué de créativité dans le camp des Irlandais. Secoués par les différentes offensives des Verts, Cheslin Kolbe et ses coéquipiers ont tenté d’inverser la tendance dans les 20 dernières minutes. Mais la réaction est arrivée bien trop tard. Malgré deux essais inscrits en fin de match, les Sud-Africains s’inclinent 19-16 et démarrent leur tournée d’automne par une défaite.

Alors que les Irlandais accueilleront l’Australie le 19 novembre, les Springboks enchaînent eux avec un voyage à Marseille le 12 novembre prochain. Au Vélodrome, les joueurs de Jacques Nienaber feront tout pour briser la série de victoires des Français, qui restent sur onze succès consécutifs, et renouer avec la victoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Philippe GIRARDIE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?